netgalley

Chronique de « La Nuit d’avant » de Wendy Walker

Titre : La Nuit d’avant

Auteur : Wendy Walker

Éditeur Sonatine Editions 

Genre : thriller/policier

Format  Broché, 356 pages – 21 € ; Numérique – 14,99 €

ISBN : 9782355847820

Sortie : le 18 juin 2020

Résumé 

Mon avis

Après une rupture sentimentale douloureuse, Laura quitte New-York pour retourner chez sa sœur Rosie et redémarrer une nouvelle vie. Elle s’inscrit sur un site de rencontres et fait la connaissance de Jonathan Fields, un homme divorcé de 40 ans. Alors qu’elle part pour son premier rendez-vous avec la voiture de Rosie, celle-ci lui fait promettre qu’elle sera de retour avant le matin. Mais Laura ne rentre pas. Inquiète, Rosie décide de la chercher, aidée par son mari Jo et leur meilleur ami, Gabe. Ils vont tenter de retracer la soirée de la jeune femme pour comprendre ce qui a pu se passer et la retrouver.

Avec ce roman, Wendy Walker nous offre un thriller à l’intrigue parfaitement ficelée. Les chapitres alternent entre des extraits d’entretien de Laura et son psychiatre, et les points de vue de Laura et de sa sœur Rosie. L’auteur a travaillé en profondeur le côté psychologique des personnages, on les découvre chacun au fur et à mesure au présent comme au passé. Laura, Rosie, Jo et Gabe se connaissent depuis l’enfance, ils ont toujours été inséparables, même si Laura est un peu plus jeune qu’eux. Rosie et Jo ont même fini par se marier et ont un petit garçon.

Le début du roman est un peu long, on est dans l’attente de révélations. On ne comprend pas tout concernant les difficultés de Laura et surtout pourquoi Rosie la protège tant. L’auteur fait des révélations au compte-gouttes, elle nous mène sur de fausses pistes, nous donne des indices, nous assène quelques vérités… Laura semble être une femme fragile, brisée par la vie. Elle paraît avoir un rapport aux hommes compliqué, que ce soit l’homme en tant que père ou en tant qu’amoureux. Un événement dramatique s’est déroulée dans sa jeunesse et l’a marquée à vie. Certains pensent que peut-être… elle pourrait être dangereuse. Pour elle-même ou pour les autres ? C’est ce qu’on essaye de comprendre quand Rosie par à sa recherche. Rosie est plus équilibrée, elle représente aux yeux de Laura la femme accomplie, elle a une maison, une famille, elle est heureuse, elle réussit toujours tout. Deux soeurs, deux personnalités complètement différentes, pourtant elles sont liées comme les deux doigts de la main. Autour d’elles, gravitent Gabe et Joe leurs deux amis qui sont toujours présents pour elles. Joe a toujours été le meneur du groupe et Gabe celui qui réfléchit. Chacun a un rôle et semble satisfait. 

L’écriture est agréable, on lit le roman assez rapidement dans l’attente de réponses. Finalement, tout s’accélère dans le dernier tiers du roman, les événements se précipitent et on ne s’attendait sûrement pas à toutes les révélations qui sont faites !! Un déluge d’informations qui prennent certes sens, mais auxquelles on n’aurait jamais pensé. La fin est un peu précipité, l’auteur a su nous tenir en haleine tout le long du roman, ménager ses effets et brusquement, une fois qu’elle donne la solution, tout est terminé, c’est dommage. On aurait aimé savourer ce final autant que le reste.

Je recommande vivement ce thriller, bien écrit, plein de suspense, de rebondissements, même si la fin arrive trop vite à mon goût !

Merci à Netgalley et Sonatine Editions pour ce service presse. 

Citation 

Un jour, Rosie et moi étions rentrées sans faire de bruit. Je ne me rappelle ce qu’on était venues chercher, mais on s’est arrêtées devant la porte quand on a entendu mon nom. Elle parlait à la mère de Gabe, Mme Wallace. J’avais six ans, Rosie huit. Elles buvaient du café. Je n’en sais rien… elle est juste née comme ça. Avec des poings à la place des mains. C’est difficile d’aimer une gamine pareille. 

Je ne l’ai jamais oubliée, cette expression. Des poings à la place des mains. Pas plus que sa conclusion en ce qui concernait mon destin. 

 #LaNuitdavant #NetGalleyFrance

L’auteur

Ancienne avocate spécialiste en droit de famille, en droit commercial et banquier d’affaires, Wendy Walker est romancière et éditrice. « Four Wives » (2009) est son premier livre, suivi de « Social lives ».

Son roman « Tout n’est pas perdu » (All is not forgotten, 2016) est le premier publié en France. Il est repéré par les producteurs de Gone Girl (2014) – Bruna Papandrea et Reese Witherspoon – et va être adapté par la Warner Bros. L’auteur analyse dans « Tout n’est pas perdu » les mécanismes du souvenir et du syndrome post-traumatique.

« Emma dans la nuit » (Sonatine, 2018) est son second roman publié en France.

Wendy Walker vit avec son mari et ses quatre enfants dans le Connecticut.

Pour suivre l’auteur

Page Facebook : https://www.facebook.com/WendyWalkerAuthor/

Site : https://www.wendywalkerbooks.com/

Twitter : https://twitter.com/Wendy_Walker

Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCias4Nhsd3WqBZLpgTF6R1Q

Instagram : https://www.instagram.com/wendywalkerauthor/

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :