PAI

Chronique de « Aiden Jones » de Catherine Loiseau

Chronique écrite dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus, catégorie « imaginaire ».

Titre : Aiden Jones – Tome 1 : La Marque

Auteur : Catherine Loiseau

ÉditeurAu Loup Éditions

Collection : Mondes Infinis

Genre : Roman fantastique, steampunk

Format : Papier, 252 pages – 14,50 € ; numérique – 4,99 €

ISBN : 9791093950730

Sortie  le 1er octobre 2019

A partir de 12 ans – Jeunes Adultes

Lire un extrait 

Résumé

Londres, 1880, quelques décennies après l’invasion de la ville par des elfes, dragons et fées. Ces êtres magiques ne furent vaincus qu’au prix d’une guerre dévastatrice menée par les Magiciens du Collegium.
Aiden Jones est chasseur de critters, ces lutins, gnomes et autres pixies qui infestent encore les quartiers de Londres. Doté de pouvoirs magiques latents, il rêve d’entrer à son tour au Collegium qui forme les magiciens de la Reine Victoria.
La possibilité d’activer ses pouvoirs semble enfin à portée de main lorsqu’il apprend qu’une prime exceptionnelle sera accordée pour la capture d’un essaim de critters.
Sa quête le mène alors dans les beaux quartiers où il croise la route de Grace Fairchild, une jeune noble qui va lui proposer un pacte inattendu. Une rencontre qui le mènera peut-être plus loin encore que ce qu’il avait prévu…

Mon avis 

Aiden Jones est le second titre que je chronique dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus. Le mois dernier, je vous avais présenté La voleuse des toits de Laure Dargelos. Cette fois, nous partons dans un univers victorien, un mélange de fantastique et de steampunk que nous retrouvons d’ailleurs sur la couverture. J’ai été emportée par cette superbe illustration qui nous donne un avant-goût de ce qui nous attend. 

Aiden Jones, jeune orphelin de 14 ans, vit à Londres. Il est chasseur de critters, il débarrasse la ville de tous les nuisibles que sont les gnomes, les fées, les farfadets et autres créatures surnaturelles. Son métier l’aide tout juste à survivre car ses dons sont latents. Il doit réunir assez d’argent pour les activer et rentrer au Collégium pour devenir un vrai magicien. Un jour, la ville propose une prime élevée pour la capture de critters, c’est l’occasion pour Aiden de réunir l’argent nécessaire à sa formation. Il part donc chasser dans les quartiers riches et fait la connaissance de Grace Fairchild, une jeune bourgeoise, qui veut le payer pour tout savoir sur les créatures qu’il chasse. Plutôt solitaire, Aiden arrivera-t-il à accepter la présence d’une autre personne ? Arrivera-t-il à réunir la somme nécessaire pour réaliser son rêve ? 

J’ai découvert Catherine Loiseau grâce à ce roman, c’est pourtant loin d’être son premier. Elle nous emmène dans le Londres du XIXème siècle. Dès le début, on ressent l’ambiance lourde, les conditions de vie difficiles des personnes pauvres. La ville est divisée en différents quartiers, du cloaque au plus riche. Humains et créatures surnaturelles cohabitent difficilement. En effet, oublions tout de suite les contes de fée !! Ici, fées, lutins, gnomes et autres sont des nuisibles qu’il faut exterminer. Des chasseurs comme Aiden sont payés pour. Beaucoup le font en bandes, Aiden lui préfère chasser seul depuis la mort de son oncle. C’est très rare dans les romans de se trouver dans ce cas de figure, mais les apparences sont parfois trompeuses. Il y a toujours ce que l’on fait croire et ce qui est réel. Aiden est un jeune garçon intelligent, plein d’empathie. Au fur et à mesure, on le voit se questionner, hésiter. Pour lui, chasser c’est juste un moyen de survivre, sa rencontre avec Grace va être déterminante. Fille de magicien, Grace est, de prime abord, fière, elle semble prendre Aiden de haut, le considérant comme un employé. Elle est têtue, a du mal à accepter les remarques. En grattant un peu, on découvre une facette très différente de la jeune fille. Ensemble, ils vont découvrir de biens étranges mystères. On fait également la connaissance de Doreen, logeuse de Aiden, une femme un peu rustre, qui n’a pas la langue dans sa poche. Mais, cette femme se révèle bien plus attentive qu’il n’y paraît, est de bon conseil, et finalement est ce qui se rapproche le plus d’une famille pour le jeune garçon.

L’auteur s’adresse à un public adolescent, mais sa plume est fluide, agréable, elle n’utilise pas un vocabulaire enfantin, ce qui le rend accessible aux adultes. Les descriptions sont détaillées, riches. On est partagé entre les parties sombres de la chasse, de la cupidité de certains chasseurs, de la méchanceté de certains et les parties où nos deux héros apprennent à mieux connaître cet univers. La fin apportent son lot d’événements qui laissent présager un second tome aussi riche que celui-ci !! 

Je recommande vivement ce roman à tous les passionnés de fantastique. Ce premier tome est riche en découvertes, la plume de l’auteur est riche, agréable, les héros attachants, il plaira autant à un public adolescent qu’à un public adulte. 

Citation

Certes, il possédait des dons magiques latents qui lui permettaient de voir les critters et qui lui offraient une agilité hors du commun. Mais, sans argent pour acheter les potions nécessaires à l’activation complète de ses dons, il n’irait pas bien loin. Et ce n’était pas avec les pauvres shillings qu’il avait gagnés aujourd’hui que la situation allait changer. 

L’auteur

Catherine Loiseau est née en 1985. Le virus de l’écriture l’a prise à 16 ans et ne l’a pas lâchée depuis.

Elle s’est tout de suite orientée vers les littératures de l’imaginaire, avec une préférence pour la fantasy. La faute à qui ? Peut-être à sa mère qui lui lisait des contes de fée. Ou la faute à Asimov, Tolkien, Lovecraft, Pratchett, Martin, Marion Zimmer Bradley, Mercedes Lackey, Brandon Sanderson, Pierre Pevel, Johan Heliot, Matthieu Gaborit et tous les autres.

Elle partage ses loisirs entre l’écriture (bien entendu), mais aussi le dessin, la couture de vêtements (plus sombres les uns que les autres), et l’apprentissage de l’escrime renaissance italienne.

Pour suivre Catherine Loiseau

Site : https://catherine-loiseau.fr/

Twitter : https://twitter.com/Sombrefeline

Facebook : https://www.facebook.com/cat.loiseau

Pinterest : https://www.pinterest.fr/sombrefeline/boards/

Instagram : https://www.instagram.com/sombrefeline/

Pour suivre le Prix des Auteurs Inconnus 

Facebook : https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/

Site : http://www.prixdesauteursinconnus.com/ 

Twitter : https://twitter.com/prixdesai

Instagram : https://www.instagram.com/prixdesauteursinconnus/

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :