netgalley

Chronique de « Les Parcelles du bonheur »de Victoria Connelly

Titre Les Parcelles du bonheur

Auteur : Victoria Connelly

Éditeur : Amazon Crossing

Genre : roman/littérature anglaise

Format Broché 381 pages – 9,99 € ; Numérique, 1,99 €

Sortie : le 21 janvier 2020

Résumé 

La famille Jacobs vit à Orley Court depuis des générations. Mais lorsque le mari de Vanessa Jacobs meurt et qu’elle hérite de la propriété, elle s’aperçoit que leurs finances sont au plus mal. Pour pouvoir continuer à vivre dans leur demeure bien-aimée, ses filles et elle sont dans l’obligation d’en céder une partie – ce qui n’est pas du goût de la belle-mère de Vanessa, qui réside elle aussi à Orley.

De nouveaux habitants s’installent donc au domaine : Laurence Sturridge et son père, Marcus. Ce dernier espère surmonter la perte de son épouse tandis que Laurence tente de relâcher la pression constante qu’il subit dans son travail.

La beauté d’Orley Court leur offrira-t-elle l’apaisement et de meilleures perspectives ? Alors que les deux familles entament chacune un nouveau chapitre de leur vie, des secrets sont dévoilés et des relations mises à l’épreuve. Au cours d’un magnifique été anglais, la magie d’Orley Court permettra-t-elle à l’amour de les rapprocher ?

Mon avis

Vanessa Jacobs vit avec ses filles et sa belle-mère dans la demeure familiale héritée de son époux décédé deux ans auparavant. L’entretien de cette grande maison devient problématique. Pour pouvoir la conserver, elles décident d’en vendre une partie malgré le désaccord de la belle-mère. Ce sont deux hommes qui achètent l’aile : Laurence Sturridge qui ne supporte plus Londres et rêve de retourner dans sa région natale et son père Marcus qui a perdu sa femme et surmonte mal cette disparition. Cette installation amènera-t-elle la sérénité aux deux hommes ? Arriveront-ils à cohabiter avec leurs nouvelles voisines ? 

Les Parcelles du bonheur est une belle parenthèse de repos entre deux lectures, une balade bucolique dans la campagne anglaise. L’écriture est fluide, agréable malgré quelques traductions parfois trop « anglaises ». Certaines réponses comme « je présume », dans le contexte utilisé, ne font pas partie de notre vocabulaire usuel mais sont bien une traduction littérale, c’est dommage. Les descriptions sont superbes, surtout en ce qui concerne l’environnement de la demeure, les jardins. L’auteur parle beaucoup de fleurs, de plantes, apporte de la couleur, on sent sa passion et ses connaissances dans le texte. 

Les personnages sont attachants même s’ils sont quelques peu caricaturés. Vanessa est veuve depuis deux ans, dévouée à ses deux filles qui vivent encore avec elle et doit supporter sa belle-mère aigrie. Cette vieille femme se fait un malin plaisir d’humilier Vanessa, de la rabaisser. Tilda, sa fille aînée est professeur de musique. On sen dès le départ qu’elle cache une lourde souffrance. La cadette est passionnée de peinture, un monde qui lui permis d’éviter les relations sociales qu’elle gère difficilement car elle a des troubles autistiques. Un monde de femmes qui va donc être perturbé par l’arrivée de ces deux hommes. Laurence est un jeune agréable, très maladroit, qui a beaucoup de difficultés à communiquer avec son père Marcus. Cet emménagement est aussi la possibilité de pouvoir repartir de zéro…

En avançant dans la lecture, la vie évolue à Orley Court. L’auteur aborde différents thèmes intéressants tels que les différences générationnelles et leurs conséquences, la réinsertion, la vie dans les petites villes, les dangers des réseaux sociaux… 

Un roman qui vous fera passer un agréable moment, vous pourrez vous promener dans les jardins magnifiques d’Orley Court et découvrir l’histoire de ses habitants. 

L’auteur

Victoria Connelly a étudié la littérature anglaise à l’université de Worcester, avant de se marier dans un château médiéval du Yorkshire puis de s’installer à la campagne. Elle vit entourée de son mari artiste et de leurs animaux.
Elle a écrit plusieurs comédies romantiques qui ont connu un succès international mais aussi des romans, des nouvelles, des livres pour enfants et même son autobiographie.
Victoria Connelly est passionnée par la littérature, les animaux, les monuments historiques, mais aussi par les roses, dont sa maison est entourée !

Pour suivre Victoria Connelly

Page Facebookhttps://www.facebook.com/Victoria-Connelly-335816876315/

Site https://victoriaconnelly.com/

Instagram : https://www.instagram.com/victoriaconnellyauthor/

Twitter : https://twitter.com/VictoriaDarcy

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :