Archipel Editions

Chronique de »Mortelle tentation » de Christophe Ferré

Titre Mortelle tentation

Auteur : Christophe Ferré

Éditeur : L’Archipel 

Genre : thriller psychologique

Format :  Broché, 375 pages – 22 € ; Numérique, 5,99 €

Sortie : le 9 octobre 2019

Résumé 

Connaissez-vous vraiment
la personne dont vous partagez la vie ?

« Hier après-midi, non loin du GR 10, un randonneur a repéré des vautours qui tournoyaient à basse altitude. Intrigué, il s’est approché et a découvert le cadavre d’une jeune femme entièrement nue. »
 Depuis que le crime a fait la une des journaux, Alexia est sans nouvelles de son mari, parti quelques jours plus tôt marcher en solitaire dans ce coin sauvage des Pyrénées.
 D’abord inquiète à l’idée que Peter ait pu croiser la route de l’assassin, Alexia en vient peu à peu à suspecter l’homme qui partage sa vie depuis vingt ans.
 Les enquêteurs n’ont-ils pas recueilli sur place des indices qui l’accablent ?
Comment se fait-il qu’il connaissait la victime ?
Et pourquoi ne décroche-t-il pas lorsqu’elle tente de le joindre ?
Quand l’homme que vous aimez est accusé du pire, la confiance et la raison vacillent. Déchirée entre l’amour et le doute, Alexia veut découvrir la vérité.
Mais est-elle prête à l’affronter ?

Mon avis

Alexia, avocate, et son époux, Peter, ex gloire professionnelle du rugby devenu architecte d’intérieur, vivent à Toulouse avec leur fils de 13 ans, Kevin. Peter aime faire des randonnées en solitaire de plusieurs jours dans les montagnes pyrénéennes pour se ressourcer. C’est un fou de sport. Très amoureux, le couple s’appelle alors régulièrement pour garder le lien. Alors que Peter est parti en randonnée, Léo leur meilleur ami qui n’arrive pas à le joindre depuis quelques jours vient alerter Alexia qu’un meurtre a été commis dans le même secteur. Celle-ci, en effet, n’arrive pas non plus à l’avoir, elle tombe à chaque fois sur le répondeur. Peu inquiète au départ, elle patiente, mais finit par se questionner. Lui serait-il arrivé quelque chose ? Peu à peu, des doutes s’installent, Peter avait déjà rencontré cette femme. Alexia trouve des preuves accablantes et découvre un côté de son mari qu’elle ne connaissait pas. Mariés depuis 20 ans, comment son mari a-t-il pu lui mentir ? Pourquoi reste-t-il injoignable ? A-t-il quelque chose à voir avec la mort de cette femme ? 

C’est le second roman de Christophe Ferré que je lis. Merci encore à Mylène de l’Archipel pour ce service presse. Je vous avais parlé de La petite fille du phare, son précédent roman, l’année dernière (ici) et j’avais beaucoup apprécié la plume de l’auteur. Je souhaitais donc le découvrir dans une nouvelle intrigue n’ayant pas été totalement convaincue par la précédente. 

Comme je l’ai dit, la qualité première de Christophe Ferré, c’est son écriture. Sa plume est fluide, agréable, on le lit avec plaisir. Après la Bretagne, il nous fait découvrir, cette fois, la région toulousaine et les montagnes pyrénéennes. Il fait de superbes descriptions, nous immerge dans les paysages. Ses scènes sont explicites même dans la violence. Dès la première page, on rentre dans le vif du sujet avec la mort de la jeune femme. Les chapitres sont courts donnant un rythme soutenu au texte. 

Alexia est avocate, spécialisée dans les violences conjugales. De prime abord, on s’imagine une femme forte, habituée aux situations difficiles mais finalement nous sommes face à une épouse très amoureuse, presque soumise à son mari. Tout au long du roman, elle nous assomme de ses doutes, de ses hésitations, elle échafaude des scénarios parfois complètement loufoques puis change d’idée, dit blanc puis noir, prévoit d’une façon et agit d’une autre. On ne sait pas trop sur quel pied dans avec elle, ce qui la rend peu attachante à l’arrivée. Elle passe de l’amour à la haine envers son mari, lui souhaite le pire puis finalement l’aime plus que tout… Avec ses deux meilleurs amis, elle a ces mêmes relations ambivalentes, elle les « siffle », il rapplique, leur parle de ses envies de suicide, leur laisse son fils dont elle s’occupe à peine. Le jeune Kevin se retrouve bien seul à son âge pour gérer le manque d’un père et l’incompréhension de son absence. L’enquête avance difficilement et on trouve parfois quelques invraisemblances. Par exemple, comment un juge peut donner des informations confidentielles, même sous couvert du secret, à l’épouse d’un suspect ? 

Tout au long du roman, on va de questionnements en questionnements. On pense comprendre, finalement on se trompe. Alexia nous embrouille également avec ses suppositions. J’ai eu une intuition assez tôt qui m’a parue assez aberrante, et pourtant… On se laisse emporter par le rythme de l’écriture, de l’action pour finalement aller à la résolution de l’enquête. 

Un thriller qui va vous emmener dans une enquête compliquée, où, amour, haine et trahisons sont des sentiments de mise et où l’ambiance pesante et les machinations seront au rendez-vous. 

Citation 

Toutes les hypothèses étaient possibles mais aucune n’étaient convaincante. Alexia avait l’impression de jouer avec un Rubik’s Cube couvert de sang. Elle essayait d’aligner les couleurs en trop ou en moins. Elle avait beau tripatouiller le Rubik’s Cube dans tous les sens, elle n’arrivait pas à le remettre en ordre. 

L’auteur 

Christophe Ferré est romancier et auteur dramatique. Il a obtenu le Prix de la nouvelle de l’Académie française en 2010. Il est l’auteur de La Chambre d’amour (Arléa, 1995), La Septième nuit (Seuil, 2000) ou encore Paradis Turquoise (Flammarion, 2005). Son premier suspense, La Révélation de Chartres (Salvador, 2015) s’est vendu à plus de 20 000 exemplaires, toutes éditions confondues. On lui doit aussi La Petite Fille du phare (L’Archipel, 2018), en cours d’adaptation pour la télévision.

Pour suivre l’auteur 

Page Facebook : https://www.facebook.com/christophe.ferre.35

Pour suivre Archipel 

Site https://www.editionsarchipel.com

Page Facebook :

– https://www.facebook.com/larchipel/

– https://www.facebook.com/archipelsuspense/

Instagram https://www.instagram.com/editions_archipel/

Twitter https://twitter.com/Ed_Archipel

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :