Autres

Chronique de « D’un démon à un homme » de Elodie François

Titre: D’un démon à un homme, tome 1

Auteur Elodie François

Editeur :  auto-édition

Genre : fantastique

Format : Papier, 348 pages – 13 € ; Epub 2,99 €

Sortie : le 26 décembre 2018

Résumé 

Un cavalier fonce dans la nuit. Des démons arrivent. Les démons les plus féroces qui soient sur cette Terre. Le destin place un nouveau-né sur la route de l’un d’eux. Cette petite âme fragile semble l’hypnotiser et le touche au plus profond de son être. Le démon, tiraillé entre sa vraie nature et ces émotions inconnues, s’enfuit, emportant le bébé avec lui. Ne pouvant le garder, ne pouvant se résigner à le tuer, il doit cependant s’en débarrasser. Le démon reste seul, avec ses doutes et ses questions.
Pourquoi n’a-t-il pas pu achever le rituel qui lui permet de survivre ? Une longue quête l’attend, au cours de laquelle il devra comprendre, apprendre et lutter contre ses plus profonds instincts, pour devenir quelqu’un d’autre. Quelqu’un de meilleur.

Mon avis 

Tout d’abord, je tiens à remercier Elodie pour ce service presse. Elodie, c’est d’abord la rencontre d’une créatrice de grand talent puis, forcément, de fil en aiguilles, quand j’ai su qu’elle écrivait, j’ai forcément été très curieuse… surtout quand il s’agit de fantastique. J’ai donc été ravie de pouvoir de lire son roman !  

Sarvige est un Szarnyas, un démon. Pour survivre, ses frères et lui détruisent des villages d’humains et se nourrissent de leurs âmes. Mais un jour, alors qu’il termine l’inspection d’une maison, Sarvige entend un bruit. Il se délecte par avance. Il s’agit d’un bébé, les meilleures âmes. Mais ce bébé le regarde avec intensité, souriant, Sarvige, malgré sa nature, ne peut le tuer. Il attend que ses frères partent et l’emmène avec lui. Il rencontre un mage, Mezarel qui lui propose de prendre le bébé. Il ne peut le garder mais il sait déjà que leurs destins sont liés. 20 ans plus tard, Sarvige retrouve le mage. Le « bébé » a bien grandi et s’appelle Livéa. Sarvige a quitté les démons et ne veut plus se nourrir d’âmes, Mezarel lui propose son aide pour le sevrer. Il va s’installer avec eux, Livéa et lui vont se rapprocher. Le mage crée un sceptre pour le roi qui va amener bien des malheurs et changer le destin de Sarvige. 

Difficile de résumer ce livre sans le spoiler, il y a tant à en dire… J’ai trouvé original l’idée d’un démon en quête d’humanité, un parcours difficile, une rédemption compliquée à obtenir. Avec Sarvige, nous voyageons à travers les siècles, du XIXème au XXIème et dans divers pays : tout d’abord dans le royaume magique de Trosk puis dans les pays de l’Est (Hongrie, Turquie), pour terminer en Italie. Il va bien entendu vivre les événements historiques qu’ont traversés les pays à ces différentes époques et vivre de nombreuses aventures. Petit à petit, on découvre un homme qui se forge, quelqu’un de fort mentalement même s’il est profondément meurtri et s’il doute. Seule sa quête le fait avancer au détriment de tout le reste, mais courir après le vent peut user… On s’attache facilement à ce démon qui finalement n’en est plus vraiment un. Elodie fait de jolies descriptions notamment sur l’Italie. Son écriture est agréable, on prend plaisir à la lire. Les personnages secondaires auraient mérité d’être un peu plus développés peut-être car face au charisme de Sarvige et à la place qu’il prend on a un peu de mal à les voir. 

On est pris dans l’histoire dès le départ, tout s’enchaîne pour ne pas laisser le temps de s’ennuyer : action, magie, suspense, romance. Tous les ingrédients sont réunis pour passer un agréable moment. Je suis impatiente de lire le tome 2 qui sort mi-novembre mais je précise quand même que ce premier tome a une conclusion qui ne nous laisse pas sur notre faim. 

En conclusion, un roman très agréable à lire, sur un sujet peu développé habituellement écrit par une auteur qui mérite d’être connue. Si vous aimez le fantastique, les êtres surnaturels, la romance, l’action, alors ce livre est pour vous ! 

L’auteur

Elodie François est une artiste autodidacte qui a plusieurs cordes à son arc. Elle est née en 1980 et dès l’enfance, elle développe un goût prononcé pour l’art, sous toutes ses formes. Après avoir fait des études d’histoire de l’art et archéologie à l’Université Marc Bloch de Strasbourg, elle se lance enfin dans l’écriture et la peinture, ses deux passions.

En 2016, elle auto publie son premier roman ‘Shiguza, outil de mort créé‘ puis en septembre 2018, elle le republie grâce à Amazon kdp.
En juin 2018, elle se lance et fait paraître son premier livre pour enfant ‘Marie et le mystère de l’arc-en-ciel‘ dont les illustrations à l’aquarelle ont été entièrement réalisées par ses soins.
En décembre 2018, son deuxième roman ‘D’un démon à un homme‘ parait sur Amazon.

Pour suivre Elodie François

Facebook : https://www.facebook.com/ElodieFrancois.PageAuteur

 Instagram : https://www.instagram.com/the_wonderland_elodie/

 

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :