simplementpro

Chronique de « SHUTDOWN » de Aurélien Grall

Titre : SHUTDOWN

Auteur : Aurélien Grall

Éditeur : auto-édition 

Genre : thriller

Pour l’acheter : Papier,  150 pages – 9,99 €, numérique – 2,99 €

Sortie : le 30 août 2019

Résumé 

Imaginez un monde sans électricité, sans smartphones, sans ordinateurs, sans télévision, sans réseaux sociaux. Imaginez un monde où les gens sont condamnés à se regarder, se parler et s’entraider. Ce monde, c’est celui du grand shutdown. La pire catastrophe n’ayant jamais frappé l’Humanité !

Alors que la civilisation humaine est en train de s’effondrer, le gouvernement fait appel aux services de Michael Donovan, astrophysicien et héros de guerre devenu alcoolique après la disparition tragique de sa femme. Au départ réticent, il finit par accepter. Contraint de faire équipe avec la froide Charlotte Von Braun, grand nombre de ses convictions vont se voir bouleversées…

Mais pour sauver le monde, il lui faudra d’abord se sauver lui-même. Où puisera-t-il le courage ? Et d’ailleurs, n’est-il pas déjà trop tard ?

Aurélien Grall est au sommet de son art dans cette course poursuite écologiste haletante. Réchauffement climatique, terrorisme, guerre bactériologique et danger nucléaire, Shutdown résonne dramatiquement avec l’actualité. Véritable cri de révolte dénonçant les travers de l’Homme et de son système, ce thriller vous hantera longtemps après l’avoir refermé.

Mon avis

Tout d’abord, merci à Aurélien Grall pour son service presse. Quand j’ai reçu son message, je ne pouvais qu’accepter de lire son roman, Aurélien souhaite faire passer un message et il est très convaincant ! Il croit fortement en la cause écologiste et je pense qu’il est important de soutenir les auteurs qui ont des choses à dire. SHUTDOWN, c’est ce qu’il pourrait arriver demain à notre monde, on parle beaucoup de ce que nous faisons à notre Terre, de plus en plus… et même si, petit à petit, nous prenons conscience de ce qu’il se passe, n’est-il pas déjà trop tard ? 

« Gaïa dormira tranquille ». Après une catastrophe brutale, tous ce qui touche l’électronique ne fonctionne plus : plus de portables, d’électricité, de voitures dernier cri, d’ordinateurs… Bref, tout ce qui fait notre monde disparaît. A cela, on ajoute, un virus bactériologique… Michael Donovan, astrophysicien en déchéance depuis la disparition de sa femme des années plus tôt, élève seul ses enfants ou plutôt vit avec eux entre deux cuites, les laissant gérer seuls le quotidien. Le gouvernement va pourtant faire appel à lui pour sauver le Monde. Assisté de Charlotte Von Braun, ils vont devoir chercher l’ennemi. Est-il encore temps ? 

On pourrait croire que le filon écologique est déjà bien épuisé, on en parle dans de nombreux romans à l’heure actuelle mais Aurélien Grall aborde le sujet d’une manière si réelle qu’on pourrait presque se demander parfois : « et si ?… ». On se rend compte à quel point nous dépendons de l’électronique et pourtant pour beaucoup portables et ordinateurs ne faisaient pas partie de notre quotidien il y a encore une trentaine d’années. Mais arriverions-nous à nous en passer ? 

Le roman est court, 150 pages, l’auteur aurait pu approfondir certaines scènes, il va à l’essentiel et nous emmène trop rapidement à la conclusion malheureusement : un peu plus de suspens, d’action et le roman aurait été parfait à mon avis d’autant que l’auteur a une plume très agréable. On le lit avec plaisir, ses descriptions sont clairs, intéressantes, ses personnages sont attachants. Michael Donovan est un homme brisé par la disparition de sa femme, il a sombré dans l’alcool et cette mission est en quelque sorte sa planche de salut. Ses deux enfants sont fantastiques, ils ont su s’occuper de lui, l’assister et ont grandi un peu trop vite. Charlotte Von Braun est énigmatique, froide, désagréable mais peu à peu on découvre une autre facette de cette femme qui est tout à fait différente. On rencontre aussi un trader, un groupe de bikers, et tout ce petit monde va devoir voyager ensemble et collaborer. Pas forcément facile surtout quand le gouvernement et les bikers notamment ne parlent pas le même langage !! Mais devant l’ennemi, ne doit-on pas s’unir ? On retrouve donc quelques pointes d’humour teintées de cynisme, des messages écologiques d’alerte qui, pourtant, auraient mérité d’être plus forts encore. La fin du roman nous pousse à une réflexion sur le devenir de l’espèce humaine. On referme le livre avec beaucoup de questions en tête malgré tout. 

En conclusion, un roman un peu court à mon avis, qui aurait mérité d’être exploité plus encore… mais qui envoie un message d’alerte intéressant et qui pousse à une réflexion sur notre Monde. 

L’auteur

Financier, enseignant et écrivain, Aurélien Grall publie son premier roman, ALIENOR, l’origine de toutes les haines, en 2014.

Spécialisé dans les thrillers à haut degré de réalisme, il récidive fin 2016 avec le Trône de cendre, deuxième roman.

Membre du Club des Auteurs Indépendants, il publie en 2017 la nouvelle « Encore un Noël en Amérique » dans le cadre du recueil collectif « Gourmandises de Noël ».

En Juin 2018, il participe à un nouveau recueil du Club des Auteurs Indépendants, « Destinations Inconnues« , avec la nouvelle « Eurostar« .

Pour suivre l’auteur 

Facebook : https://www.facebook.com/AurelienGrall/

Site : https://agrall.blogspot.com/

Instagram : https://www.instagram.com/aureliengrall/

Twitter : https://twitter.com/AurelienGrall

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :