netgalley

Chronique de « Papa & Maman » de Carol Rosan

Titre : Papa & Maman

Auteur : Carol Rosan

Editeur : Amazon Publishing

Genre : Fiction (Adulte) , Littérature générale

Format : Papier, 174 pages – 6,90 €, numérique – 3,55 €

Sortie : le 1er mai 2019 

Résumé 

Un livre qui fait écho à l’actualité du Grenelle des violences conjugales. 

Alors que Papa vient de mourir, Maman et les enfants organisent les funérailles. Formalités administratives, messe à préparer, affaires à ranger… Ils ont survécu à cet homme aimant et violent, présent et absent, fiable et imprévisible, érudit et brut, dont l’omniprésence a marqué chacun au fer rouge. Blandine, autoproclamée préférée de Papa, s’érige en gardienne de sa mémoire. Ben, le petit dernier délaissé, se fait porte-parole de sa sœur Barbara, qui n’a plus reparu depuis que Papa a failli la tuer dans un déchaînement de colère. Quant à Christophe, l’aîné souffre-douleur et trop responsable, il prendrait volontiers le relais de Papa auprès de Maman, qu’il imagine incapable de se débrouiller seule. Pendant des années, le Tyran et la Sainte, comme les a surnommés Barbara, ont formé un couple inséparable, au point que la question semble effectivement légitime : que va devenir l’une sans l’autre ? Mais Maman n’a pas attendu la mort de Papa pour trouver sa réponse. Pas sûr qu’elle fasse plaisir aux enfants.

Mon avis

Tout d’abord, un grand merci à Netgalley et Amazon Publishing pour ce service presse. Un sujet difficile que celui des violences conjugales… J’ai plus l’habitude de lire des témoignages, des des femmes (ou hommes) qui racontent leur quotidien, des enfants devenus adultes qui nous font part des souffrances de leur enfance mais ce livre est différent, on suit une mère et ses enfants après la mort de Papa, celui qui a fait souffrir. Papa vient de mourir d’une longue maladie, Maman et trois de ses quatre enfants sont à la morgue. La dernière, Barbara, ne viendra pas. Elle a fui depuis longtemps cette maison mais elle a envoyé un mail pour les autres. C’est à Ben, le plus jeune qu’elle confie la charge de délivrer son message. Tour à tour, nous allons voir les réactions de chacun des enfants face à ces deux parents : Papa, le tyran pourtant aimé et respecté à l’extérieur et Maman, « la Sainte » comme la nomme Barbara, qui n’a jamais quitté son mari, n’a pas su les protéger. Maman a toujours pensé qu’il était malheureux, est toujours restée, au détriment de ses propres enfants. Papa est à morgue, Maman décide qu’il sera incinéré. D’ailleurs, Maman prend beaucoup de décisions brusquement. Comment vont réagir chacun des membres de la famille ? 

Ce roman est un roman dur, très dur. Pour ma part, je vais être sincère, j’ai interrompu ma lecture… Peut-être la reprendrai-je plus tard ? Peut-être pas. Carol Rosan rentre dans l’intimité d’une famille meurtrie par des années de maltraitances, parfois physiques, souvent psychologiques que Papa a infligé à tous les membres de sa famille. Seul Ben, le plus jeune semble avoir été épargné. Pourtant, il a vécu dans ce climat, il a vu, il a donc souffert. On est face à la souffrance de chacun, des enfants qui sortent du silence, règlent leurs comptes. J’ai eu du mal à comprendre la position de cette mère qui toute sa vie a accepté de vivre auprès de cet homme, elle lui trouve des excuses, tente de le dédouaner mais on sent que c’est toujours au détriment de ses enfants. Vaut-elle mieux que lui ? On peut se poser la question car ses enfants lui en veulent presque autant, sinon plus pour certains, qu’à leur propre père. Les mots sont percutants, l’auteur n’y va pas par quatre chemins, elle présente les choses comme elles viennent. On se rend compte à quel point l’enfance de ces quatre adultes a joué dans leur construction personnelle. Issus d’un milieu favorisé, Papa étant un homme instruit et exigeant, ils ont tous réussi professionnellement. En revanche, dans leurs relations aux autres, ils sont marqués au fer rouge. On imagine alors ce que chacun va transmettre à sa propre famille quand il décide d’en créer une : les schémas de reproduction sont si faciles. 

En conclusion, un roman percutant, qui fait mal. On le lit la gorge serrée, je n’ai pas pu me résoudre à le terminer, je préfère laisser cela à des personnes plus solides que moi mais il est en tout cas superbement écrit et complètement d’actualité avec le Grenelle des violences conjugales*.

Citation 

«Chers frères-soeurs-maman,

(…) J’espère que vous vous réjouissez au moins ? Dites-moi que personne ne pleure, ou c’est moi qui pleurerai.(…)

Vous vous rappelez les soirées entières que nous avons passées à disséquer nos tares, chacun à tour de rôle ? Vous vous souvenez quand on s’est finalement rendu compte qu’on avait les mêmes ? Tous des sérieux, des adultes avant l’âge, des gens sur qui on peut compter, des battants… Des battus plutôt. Des trouillards, des angoissés, Christophe et ses serrures pétées à force de les vérifier, Blandine et ses petits pois mangés un par un, ma phobie de l’avion, les vomissements intempestifs de petit Ben. Sans parler de notre abonnement au Smecta, puisque, c’est bien connu, les maux de ventre sont un truc familial. Enfin, tant qu’on parle des intestins on parle pas d’autre chose. (…) »

L’auteur

* Le Grenelle des violence conjugales : Douze semaines de discussion destinées à faire reculer les féminicides. Mardi 3 septembre 2019 débute le Grenelle des violences conjugales, qui s’achèvera le 25 novembre 2019. Les dates ont été minutieusement choisies pour faire écho à la lutte contre les violences physiques et sexuelles dont sont victimes chaque année environ 220 000 femmes, selon les statistiques officielles. https://www.lesinrocks.com/2019/09/02/actualite/actualite/comprendre-le-grenelle-des-violences-conjugales-en-cinq-questions/
N’oubliez pas le numéro d’écoute national consacré aux femmes victimes de violences conjugales : 3919 

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :