simplementpro

Chronique de « La Momie de Pâques » de Luisa Gallerini

Titre: Ceux d’en Haut, tome 1 : La Momie de Pâques

Auteur Luisa Gallerini

Editeur auto-édition

Genre :thriller ésotérique

Format : Papier, 475 pages – 19 € ; Epub 3,99 €

Sortie : le 7 novembre 2018

Résumé 

Des bains turcs du Caire aux hypogées de la Vallée des Rois, des catacombes d’Alexandrie au désert du Sinaï, une jeune égyptologue mène au 19ème siècle une mystérieuse chasse aux momies morcelées. Le Nil, fleuve ancestral qui relie le monde des vivants à celui des morts, la mènera au cœur de l’Égypte occulte, celle des prêtres magiciens, des dieux d’Héliopolis, des premiers chrétiens et des évangiles, des prophéties millénaires, des stèles et des cérémonies funéraires, des monastères orthodoxes et des gemmes aux extraordinaires vertus.
Lorsque, déguisée en homme, elle rencontre Madame Gallerini sur une cange qui les conduit à Thèbes, elle ne sait pas encore que celle-ci lui sera d’une aide précieuse pour déchiffrer l’ultime héritage du Christ et comprendre pourquoi l’Église, depuis sa naissance, ne cesse de fabriquer de pieuses reliques de Saints. Elle ne sait pas non plus qu’en se liant d’amitié avec la belle vacancière, cette dernière prendra peu à peu dans son existence une place inattendue.
Un siècle et demi plus tard, c’est le hasard avancent certains, le Destin affirment d’autres, qui met entre les mains de Marie le carnet de voyage de l’exploratrice. Du jour au lendemain, sa vie bascule; entre Paris, Londres et Rome s’engage alors une périlleuse course poursuite pour la Vie Éternelle.

Mon avis 

Quand Luisa Gallerini m’a proposé son roman, je me suis empressée d’accepter. Je partais en vacances et l’idée d’ajouter un peu de soleil d’Egypte et d’histoire me ravissait au plus haut point. L’histoire égyptienne a toujours été l’une de mes périodes préférées, les pharaons, les dieux… Merci donc à Luisa pour cette découverte. 

Alors que Marie rentre d’une soirée à l’Opéra, elle découvre sur le chemin du retour une statuette et un vieux morceau de papier. Elle va se rendre compte que ces objets sont en fait des reliques qui vont l’emmener à une vraie chasse au trésor. Aidée par un jeune étudiant, elle va vite se retrouver en danger et va devoir fuir, quitter le pays, recherchée par la police et probablement plus encore. Elle va partir sur les traces d’une jeune égyptologue, Jeanne, afin de percer le secret de cette statuette. 

Luisa Gallerini signe ici un roman digne des plus grands auteurs. Passionnée d’Egyptologie, elle nous fait découvrir toute l’étendue de ses connaissances et de ses recherches au travers de ce livre. L’écriture est fluide, le vocabulaire riche, parfois compliqué certes, car technique, religieux ou en rapport avec le pays mais les nombreuses notes (peut-être trop nombreuses en revanche) permettent de lire le livre aisément. Les descriptions sont riches, détaillées que ce soit dans les paysages, les monuments mais aussi les personnages rencontrés tout au long des pages. Pour un meilleur repérage, la liste des personnages est d’ailleurs disponible au début du roman ce qui permet de ne pas se perdre. Les illustrations également que l’on retrouve au fil des pages sont de très bonne qualité et nous donne un meilleur aperçu. On alterne entre le présent avec Marie et le 19ème siècle avec la jeune égyptologue qui nous retrace, au travers de son journal, son périple en Egypte. 

Marie mène une vie peu passionnante, est célibataire, fréquente peu de monde. Sa vie bascule avec la découverte de cette statuette. Elle doit fuir, se cacher. Elle doit récupérer les parties du journal de Jeanne pour découvrir son histoire et pour cela elle résout les énigmes que la jeune femme a laissé. Il faut avouer que celles-ci sont complexes, il faut une bonne connaissance de l’art, des sciences, de la bible pour arriver à comprendre ces parties. Je me suis parfois sentie un peu débordée. Jeanne, la jeune égyptologue, est une femme instruite, poussée depuis toujours par son père en ce sens. Elle a quitté la France pour une expédition archéologique qui a plutôt mal tourné pour elle et qui l’oblige à fuir, déguise en homme. Elle s’embarque alors sur un bateau où elle va rencontrer Madame Gallerini, (notons d’ailleurs que l’auteur s’est inclus en tant que personnage dans l’histoire). Celle-ci voyage avec son oncle et part rejoindre son époux. Elle se lie d’amitié avec « le jeune homme ». Ces deux femmes très modernes pour l’époque, très instruites également nous mènent au fil des pages dans le dédale de leurs réflexions. Les liens qu’elles établissent entre la Bible et leurs recherches sur l’Egypte remettent en question toute l’histoire de l’humanité, on arrive presque à se poser nous-même des questions tant l’auteur s’y prend bien. J’avoue m’en être posée beaucoup, autant sur certaines similitudes que sur le final de la recherche. Mais, ayant peu d’intérêt pour la religion, je trouve les passages bibliques trop nombreux, les hypothèses religieuses parfois très ardues. Pourtant, le voyage reste passionnant, les deux héroïnes de 1863 nous font traverser le désert, la France,découvrir des monuments, ressentir nombre d’émotions : la peur face aux découvertes de momies, l’exaltation quand elles trouvent de nouveaux indices notamment au Monastère, la tendresse dans la relation qu’elles entretiennent, la tristesse, la colère,… Avec Marie, c’est l’Angleterre, l’Italie. On achemine ainsi jusqu’à la dernière page avec le destin de ces trois femmes de caractère que le destin a choisi pour une mission bien précise. La conclusion apporte son lot d’inattendus, l’auteur aura su nous tenir en haleine jusqu’au bout. 

« La Momie de Pâques »  est un mélange de thriller, d’histoire, d’ésotérisme, de fantastique, de romance, un cocktail qui vous fait voyager… On arrive à la fin du premier tome avec une furieuse envie de connaître la suite ! 

L’auteur

Née en 1976 à Paris, Luisa Gallerini est une romancière française. Scientifique de formation, elle écrit de nombreux articles pour la presse écrite, où elle publie aussi des nouvelles.

Passionnée d’Egyptologie, d’art et de littérature fantastique, elle publie en 2015 le premier tome de la série Ceux d’en haut : « La Momie de Pâques ». Chasse aux trésors entre l’Egypte du 19ème siècle et l’Europe contemporaine, ce récit d’aventure mêle histoire, religion, fantastique et romance sentimentale au rythme d’une quête effrénée à la vie éternelle.

Son deuxième livre, « Un Renard dans le Miroir », paraît en 2016. Entre quête initiatique, enquête policière et roman fantastique, ce récit érotique lève le voile sur l’un des plus célèbres salons littéraires du siècle dernier.

En 2018 paraît le deuxième tome de la série Ceux d’en haut : « Une Promenade hors du corps », un voyage inédit dans les mystères de l’occultisme et des extraordinaires pouvoirs du corps humain.
 

Pour suivre 

Facebook : https://www.facebook.com/luisagallerini/

Site : http://www.luisagallerini.com/

Twitter : https://twitter.com/LuisaGallerini

Instagram : https://www.instagram.com/luisagallerini/

Pinterest : https://www.pinterest.fr/luisagallerini/

Youtube : https://www.youtube.com/user/luisagallerini

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :