Archipel Editions

Chronique de « Puis-je vous dire un secret ? » de Mary Jane Clark

Titre Puis-je vous dire un secret ? 

Auteur Mary Jane Clark 

Editeur : Les éditions de l’Archipel

Genre : polar

Collection suspense

Format : Papier, 336 pages –7,95 €, numérique – 7,49 €

Sortie : le 5 juin 2019

Résumé 

Un présentateur vedette de journal télévisé qui se suicide sans raison apparente…
Une future Première Dame des États-Unis impliquée dans une relation inavouable…
Une jeune journaliste qui ne se console pas de la mort de son mari…
Et un tueur insaisissable.
Autant de personnages pris dans l’engrenage du secret et du mensonge, sur fond de chasse au scoop et de campagne électorale.
Autant d’ambitions contrariées, de trahisons, de rivalités.
Autant de raisons de basculer dans la vengeance et le meurtre.

Mon avis

Tout d’abord merci à Mylène des Editions de l’Archipel pour ce service presse et pour sa confiance à nouveau renouvelée. Chez Archipel, j’aime la variété de leurs parutions et alterner mes lectures entre suspense, littérature générale, feelgood… Cette fois-ci, j’ai donc reçu un roman de Mary Jane Clark, son premier roman mais aussi, à ce jour, son plus grand succès.

Bill Kendall, journaliste sur la chaîne TV Key News, est retrouvé mort chez lui par son fils handicapé. Il s’est suicidé. C’est la stupeur chez TV Key News, personne ne s’attendait à une telle nouvelle ! Bill était brillant, aimé de tous, l’un des meilleurs journalistes connus. Son amie et collègue Eliza est sous le choc mais doit pourtant le remplacer en attendant que son remplaçant officiel Pete Carlson ne débarque. On est en pleine préparation des présidentiels, le sénateur Wingard se présente pour être élu et son épouse Joy l’assiste au quotidien. C’est Eliza qui va couvrir l’événement pour la chaîne de télévision. Mais, un tueur rôde… éliminant toutes personnes gênantes et étrangement toutes ces personnes ont un lien avec Eliza ou avec le journal. 

L’auteur aborde ici deux thèmes principaux : le monde de la télévision et plus largement du journalisme et celui de la politique. On va découvrir comment fonctionne le travail d’un chaîne de télévision, le règne de l’Audimat, les coups bas, les jalousies… Il y a aussi du bon rassurez-vous ! Eliza est maman d’une petite Janie, elle est veuve et élève donc seule sa fille; Elle partage sa vie entre sa fille et son émission matinale « Key to America ». Après la mort de Bill, on lui confie une partie de son travail, une belle promotion en perspective. Le présentateur qui remplace Bill, Pete Carlson, est un homme imbu de lui-même, jaloux, mesquin, qui cache bien des secrets et couche avec la patronne par intérêt. Je vous laisse découvrir les autres personnages du journal en lisant le roman car chacun apporte sa pierre à l’édifice et a un rôle dans ce livre. De l’autre côté, nous avons donc la politique avec la course à la présidentielle. Le sénateur Wingard est donc l’un des candidats et est assisté par sa femme Joy et son directeur de campagne Nat Heller, ami d’université. Wingard est très apprécié du public, il est sur tous les fronts et Nat Heller, tel un requin, semble cloisonner tout ce qui pourrait lui porter tort. Son épouse Joy a eu une liaison avec Bill mais l’a quitté pour ne pas nuire à la campagne de son époux, personne n’est au courant. Pourtant, la mort de Bill pourrait éveiller pas mal de secrets enfouis. On rencontre aussi William, le fils handicapé mental de Bill, qui répète souvent des paroles qu’il a pu entendre, sa mère Louise qui était divorcée depuis quelques années de Bill, le psychiatre Léo Karas qui suivait Bill puis Eliza, le père Alec qui était ami avec Bill, le juge Quinn, un homme peu recommandable, Mme Tomwey qui s’occupe de la fille d’Eliza…

Ce roman commence plutôt lentement avec la mort de Bill Kendall, on a du mal à voir l’action se mettre en place. Même si l’histoire reste intéressante, si la plume est fluide, agréable, le tout reste assez plat un bon moment. On sent que quelque chose se prépare, mais le rythme est lent, il faut attendre la seconde moitié du livre pour rentrer vraiment dans la partie suspense, dans plus de questionnements et enfin dans le dernier tiers on est dans l’enquête même. J’aurais aimé un rythme plus soutenu mais je ne me suis pas ennuyée pour autant car l’auteur a su mettre de l’intérêt dans chacun de ses personnages, dans chacun de ses événements. 

Un livre que je recommande pour la plume de l’auteur, pour l’histoire en elle-même, pour la richesse des personnages malgré une mise en place un peu tardive de l’enquête à proprement parler. 

L’auteur

Née en 1954, Mary Jane Clark, fille d’un agent du FBI, s’intéresse très tôt aux affaires criminelles. Productrice pour la chaîne d’information CBS News jusqu’en 2007, elle a situé l’intrigue de treize de ses romans parus aux éditions de l’Archipel – de Puis-je vous dire un secret ? (1999) a Vengeance par procuration (2015) – dans les coulisses d’une chaîne de télévision, Key News. Avec cette série, dont l’Archipel publie simultanément le troisième tome, Traces de pas sur le sable, Mary Jane Clark s’inspire de sa nouvelle activité : la création de gâteaux de mariage. Déjà paru chez Archipoche : Pièce montée(2018).
 

Pour suivre Mary Jane Clark

Facebook : https://www.facebook.com/authormaryjaneclark/

Site : http://www.maryjaneclark.com/

Pour suivre les éditions de l’Archipel 

Site : https://www.editionsarchipel.com

Page Facebook :

– https://www.facebook.com/larchipel/

– https://www.facebook.com/archipelsuspense/

Instagram : https://www.instagram.com/editions_archipel/

Twitter : https://twitter.com/Ed_Archipel

Partage 🙂
error

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *