simplementpro

Chronique de « Tréfonds » de Tom Clearlake

Titre Tréfonds

Auteur : Tom Clearlake

Editeur : Moonlight Editions

Genre : thriller/terreur

Format : Papier, 485 pages – 16,99 €; numérique – 3,99 €

Sortie : le 22 décembre 2018

Résumé 

Luca Ferrand est un jeune lieutenant de la brigade criminelle de Paris. Suite à une intervention qui tourne au drame, il écope de six mois de suspension.
Au matin d’une nuit d’errance, il rencontre une jeune femme : Tanya. Elle lui dit être menacée et le supplie de l’aider. Ils vivent une nuit d’amour qui les marque du fer de la passion. 
Lorsqu’il lui apprend qu’il est flic, elle disparaît.
Quelques jours plus tard, le corps d’une femme correspondant au signalement de Tanya est retrouvé décapité dans un container. L’autopsie révèle que la défunte s’adonnait à des pratiques sexuelles extrêmes. Une esclave, assassinée par ses maîtres. 
Convaincu qu’il ne s’agit pas de Tanya, Luca va se lancer dans une enquête qui va l’amener peu à peu à découvrir une réalité souterraine effroyable. 
Mais les voies qu’il empruntera seront sans espoir de retour.

Mon avis

Il y a quelques semaines, je vous ai parlé de L’essence des Ténèbres, autre roman de Tom Clearlake (https://auroredesbullesetdescouleurs.fr/2019/06/chronique-de-lessence-des-tenebres-de-tom-clearlake/). Malgré un résumé qui m’avait plu, j’étais ressortie de cette lecture très mitigée. L’auteur m’a donc proposé de lire son second roman afin de me faire une autre opinion. Comme je n’aime pas m’arrêter à un seul avis, j’ai accepté avec plaisir ce second service presse. Pourtant, même si je suis adepte de thriller, j’ai plus de difficultés avec tout ce qui est terreur, craignant de perdre le sommeil à chaque lecture… Mais vaille que vaille, haut les cœurs !! 

Luca, lieutenant de police, est suspendu de ses fonctions suite à une intervention qui tourne mal. Il vit mal cette situation, il ne vit que pour son travail. Pour oublier, il se noie dans l’alcool. Un matin, il rencontre une jeune femme désespérée, Tanya, qui le supplie de l’aider, elle se dit pourchassée et menacée. Ils passent la nuit ensemble, passionnément, mais, la jeune femme disparaît rapidement dès qu’elle apprend qu’il est policier. Luca veut la retrouver à tout prix et contacte l’un de ses collègues pour l’aider. Une femme portant le même tatouage que Tanya est retrouvée assassinée, on découvre qu’il s’agissait d’une esclave sexuelle. En sous-marin, Luca et son collègue vont enquêter et Luca va infiltrer un réseau secret qui pourrait lui coûter la vie. Une enquête qui va le mener dans les souterrains de Paris, dans la noirceur du Monde. Retrouvera-t-il Tanya ? Que découvrira-t-il dans cette quête ? 

Pour commencer, je tiens à remercier Tom Clearlake pour ce service presse. Je sors de cette lecture soufflée et je peine encore à vous donner un avis clair. Comme j’ai pu l’expliquer, les livres qui font peur m’angoissent, mais, là, j’ai été embarquée par l’histoire. On va explorer toute la noirceur de l’âme humaine. Les maladresses que j’avais pu relever dans le précédent roman ont disparu, le style est plus incisif, encore plus sombre. On se pose des questions quant à l’existence réelle des lieux et des légendes dont l’auteur parle, j’en ai eu froid dans le dos. Tout semble à la fois si impossible et si réel ! Attendez-vous à entrer dans un monde de vice, de violence, de haine, de perversion, le tout chapeauté par une société occulte et par l’Eglise. L’histoire d’amour en fond amène un peu de douceur dans toute cette barbarie et ça fait du bien d’ailleurs ! Luca est un bon flic, qui a tellement donné pour son boulot qu’il en a perdu sa femme. Quand il fait la connaissance de Tanya, une flamme se rallume en lui et la retrouver devient sa priorité. Il va devoir pour cela infiltrer un milieu glauque et pénétrer dans les souterrains de la Cathédrale de Notre Dame de Paris. Les descriptions sont nombreuses, on a l’impression d’y être. On ressent la noirceur du lieu, on sent les odeurs, on patauge dans un magma de sang et d’immondices, l’auteur a su tout nous transmettre au travers de ses mots. A la surface, quelques collègues s’intéressent à l’affaire et les morts se multiplient. On retrouve l’Eglise, des politiques mêlés à cette affaire, cela semble un secret bien gardé. Chaque personnage présenté dans le roman a une importance à un moment ou à un autre. Chacun fait avancer l’affaire et apporte sa petite pierre pour mieux comprendre. Luca reste le personnage central, celui qui va subir les pires sévices, qui à tout moment risque de laisser son âme. Par amour, il accepte ce sacrifice. Mais, il est difficile de vous expliquer à quel point ce monde souterrain est proche des enfers. La meilleure façon de le comprendre reste de lire ce roman surprenant. On parle d’horreur, de terreur, c’est certain mais l’histoire de complot, de société secrète, l’enquête en elle-même m’ont tellement absorbée que j’ai eu moins peur en définitive. Un roman plein de rebondissements, d’action, qui va crescendo au fur et à mesure de la lecture. Pas un moment de répit, pas le temps de s’ennuyer, on se sent pris dans les filets de cette enquête atypique. 

Un roman que je recommande à tous les adeptes du genre pour la qualité de l’écriture, l’action, l’histoire surprenante pleine de rebondissements qui vous fera voir Montmartre d’une autre façon… 

Citation 

« – Le symbole de la cathédrale est l’élévation de l’esprit de l’homme. Son ascension vers Dieu. C’est pourquoi l’on parle de flèches dans leur architecture. Ces toits élancés qui pointent vers le ciel sont là pour montrer la voie vers Dieu, Père de tous les hommes, lieutenant. 

Le moine observa le lieutenant un instant, puis continua : 

– Après plusieurs jours et nuits de concertation, les huit cardinaux en étaient arrivés à conclure que s’il existait à travers les églises des voies d’accès vers le Ciel, ce lieu où vont toutes les âmes corrompues qui se sont perdues en chemin devait « lui aussi »être matérialisé et « bâti ». 

(…)- Lors de cette réunion, qui se tenait à l’écart du clergé, et dans le plus grand secret, continua le vieillard, fut décidée la construction d’un édifice d’une nature diamétralement opposée à l’élévation spirituelle, lieutenant. Cette… chose terrible que ces hommes décidèrent d’édifier ce jour-là fut nommée « Infernum ». »

« La souffrance ne faisait que se répercuter depuis les premiers damnés des tréfonds jusqu’à ces enfants esclaves enlevés à leurs parents… Qui était réellement coupable ? La douleur engendrait la douleur, la haine engendrait la haine, cela n’avait pas de vrai commencement, et cela n’aurait jamais de fin. L’Eglise catholique pouvait-elle être jugée pour s’être octroyé le jugement suprême ? »

L’auteur

Thomas Clearlake est un auteur franco-canadien né au Canada le 19 octobre 1973. 
Il s’intéresse dès son plus jeune âge à la littérature, qu’il aborde avec des auteurs tels que Edgar Allan Poe, H.G. Wells, Jack London, Jules Verne, Agatha Christie, Jack Kerouak, Edgar Rice Burroughs, Lovecraft, Dean Koontz, Stephen King, Clive Barker, Umberto Eco…
Sa passion pour les littératures de l’imaginaire le pousse à expérimenter l’écriture dans des univers très différents, mais c’est dans le thriller qu’il préfère exercer.
« Je pense que le Thriller est le maître de tous les genres littéraires. Il permet de jouer avec les sensations et les émotions du lecteur comme aucun autre genre le peut. Il y a dans le thriller cette possibilité de créer l’intensité, et de la pousser à son paroxysme. Et l’on dispose d’une infinité de moyens pour y parvenir. »

Pour suivre l’auteur 

Facebook : https://www.facebook.com/ThomasClearlake/

Site : https://www.tomclearlake.com/

Instagram : https://www.instagram.com/thomasclearlake/

Twitter : https://twitter.com/TClearlake

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :