Evidence editions

Chronique de « Pourpre » de Sylvie Grignon

TitrePourpre

Auteur : Sylvie Grignon

Éditeur : Évidence Editions 

Genre : policier 

Collection : Clair-Obscur

Format : Papier,  272 pages – 15 €, numérique – 7,99 €

Sortie : le 13 décembre 2017 (réédition)

Résumé 

En plein cœur du pays des Corbières, des enfants sont retrouvés sur un puits, morts. Les cadavres s’empilent autour de Rennes-le-Château. Appelé à la rescousse, l’inspecteur Antoine Bourgnon rejoint la SRPJ de Montpellier. Des symboles relient toutes les victimes.

Une ancienne affaire non résolue refait surface. Quel secret se cache derrière une industrie pharmaceutique ? Antoine Bourgnon y perd son latin. Va-t-il réussir à assembler toutes les pièces du puzzle sans y perdre son âme ?

Mon avis

 Pourpre est le tome 6 des enquêtes de l’inspecteur Bourgnon dont je vous ai parlé il y a quelques jours lors de ma chronique du premier tome Rouge (https://auroredesbullesetdescouleurs.fr/2019/06/chronique-de-rouge-de-sylvie-grignon/). Merci à Evidence Editions pour ce service presse et pour leur confiance. 

L’affaire commence par le meurtre de deux jeunes enfants dans l’Hérault. C’est la SRPJ de Montpellier qui est chargée de l’affaire. Stéphanie Rivet est appelée sur sa place et constate que des symboles ont été tatoués sur la peau. Les heures passent, et de façon régulière, les meurtres s’enchaînent : enfants, femmes, hommes, quelles sont les points communs entre ces morts ? Sur chacun des symboles différents mais qui ont tous une consonance identique. L’inspecteur Bourgnon, en congé parental, va être appelé en renfort. Cette affaire les mène à une autre non résolue. Des découvertes qui vont les emmener sur des pistes délicates : l’Eglise, la franc-maçonnerie, la politique, d’influents groupes pharmaceutiques. Comment vont-ils démêler cette histoire et arrêter ce jeu de massacre ? 

Pour ce nouveau roman, j’ai beaucoup apprécié me retrouver dans ma région d’adoption. Les premiers lieux cités se situent à quelques kilomètres de chez moi et les descriptions données par l’auteur m’ont permis de me projeter comme si j’y étais. Je n’ai pas eu de difficultés à lire cette nouvelle enquête sans avoir lu les tomes intermédiaires puisque chaque enquête est indépendante des autres. La seule chose gênante c’est qu’on se rend compte que les personnages ont évolué, qu’ils ont vécu des choses et qu’on n’a pas forcément toutes les données mais en ce qui me concerne, cela me donne surtout envie de découvrir les autres tomes de la série ! Sylvie Grignon a une écriture fluide, agréable, elle a la capacité de laisser imaginer les scènes les plus morbides sans avoir besoin d’utiliser un vocabulaire cru, juste dans sa façon de présenter les crimes, de les décrire. Comme dans Rouge, elle joue beaucoup sur le symbolisme, on constate un grand travail de recherches en amont pour l’écriture de ses romans. Elle nous emmène de rebondissements en rebondissements, le suspense est très présent. On fait la connaissance ici de Stéphanie Rivet qui avait déjà collaboré avec Antoine, et avait eu une aventure avec d’ailleurs. Elle ressemble beaucoup à Adelyse, l’épouse de l’inspecteur, c’est une jeune femme vive, intelligente, un personnage plutôt attachant. L’équipe de Bourgnon l’assiste bien sûr en sous-marin. On a donc de nouveau Sabrina, Karim, et même Adelyse qui, malgré son accouchement, a décidé de participer à l’enquête. En début de chapitre, une personne lit des extraits de lettres, est-ce le tueur ? Il s’agit de lettres d’amour d’une femme à une autre. On doute, on ne sait pas trop où cela nous mène. Les découvertes sur les victimes sont surprenantes, intéressantes, on est sur une enquête qui sort de l’ordinaire. La fin nous laisse à imaginer une suite qui pourrait être passionnante ! J’avait beaucoup aimé Rouge, j’ai adore Pourpre !! Je suis maintenant impatiente de découvrir les autres livres qui composent les enquêtes de ce très charismatique inspecteur Bourgnon. 

Un roman policier que je recommande vivement autant pour son écriture que pour son originalité. 

L’auteur

Sylvie Grignon enseigne depuis plus de vingt-cinq ans en école élémentaire.

Elle est l’auteure d’Hashimoto, mon amour, publié aux ateliers de Grandhoux, son combat pour la reconnaissance d’une maladie auto-immune de la thyroïde. Elle a également publié aux éditions Félicia-France-Doumayrenc, Carla, les Secrets de Carla, les Confidences de Carla, et 5 Secondes, prochainement sur Amazon.

Elle est également l’auteure de romans policiers où nous retrouvons l’inspecteur Bourgnon, Blanc, Bleu, Noir, IndigoRouge est le premier de la série publié en édition alternative fin Décembre 2013.

Pour suivre l’auteur 

Facebook : https://www.facebook.com/sylvie.grignon.9

Pour suivre Evidence Editions 

Boutique : https://www.evidence-boutique.com/

Facebook : https://www.facebook.com/EvidenceEditions/

Instagram : https://www.instagram.com/evidenceeditions/?hl=en

Twitter : https://twitter.com/EvidenceEdition

Partage 🙂
error

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *