simplementpro

Chronique de « Le Projet Vanility » tome 2 de Marion Salvat

Titre : Le projet Vanility, tome 2

Auteur :  Marion Salvat 

Editeur Le Lys Bleu éditions

Genre : dystopie/science-fiction/young adult

Format Papier, 428 pages – 22,30€

Sortie : le 8 juillet 2019 

Chronique du tome 1 https://auroredesbullesetdescouleurs.fr/2019/03/2019-03-chronique-de-le-projet-vanility-de-marion-salvat/

Résumé

Depuis les événements de la tour Prydington, le quotidien de Maxine s’est vu chamboulé : désormais contrainte de vivre chez sa grand-mère, hostile aux Porteurs, elle doit aussi apprendre à contenir le dangereux Vanility. Elle s’appuie sur l’aide de Joachim, Elysha, Lee et du professeur Sirvain, déterminé à tenir sa promesse, pour dissimuler son existence.

Mais un danger venu d’Afrique du Sud remet en question la sécurité précaire des Porteurs : la montée en puissance d’un politicien, leader du Mouvement des Originels, bien décidé à établir la suprématie des Naturels.

Désormais, les Porteurs doivent se battre pour leur survie… Dans ce contexte explosif, le secret de Maxine pourra-t-il survivre encore longtemps ?

Mon avis

 Tout d’abord, un grand merci à Marion Salvat pour sa confiance renouvelée pour la chronique de ce second tome. Nous retrouvons Maxine et ses compagnons suite aux événements de la tour Prydington. Tout a changé pour la jeune fille, sa mère est en maison de repos, profondément dépressive et Maxine vit donc chez sa grand-mère, femme rigide et hostile aux Porteurs. Elle doit aussi apprendre à vivre avec le Vanility et à le maîtriser, ce qui est loin d’être facile. Les Porteurs sont face à un nouveau danger aujourd’hui, un politicien qui veut que les Naturels règnent en maître sur le Monde. Un groupuscule de Porteurs se forme en rébellion, des attentats éclatent un peu partout. Les Porteurs sont en danger. Comment Maxine et ses amis vont pouvoir dépasser tout cela, les Porteurs et les Naturels arriveront-ils à trouver un terrain d’entente pour vivre enfin en harmonie ? 
 
Ce second tome est riche en événements, du début à la fin on va de rebondissements en rebondissements. Les personnages restent les mêmes, peu de nouveaux protagonistes arrivent ce qui évite de se sentir perdu. Il est important d’avoir bien en tête le premier tome car Marion Salvat a fait le choix de faire peu de rappels. On peut donc lire l’histoire en continu de façon agréable sans avoir le sentiment de relire plusieurs fois les mêmes scènes. La plume de l’auteur est toujours aussi agréable, simple, les descriptions sont nombreuses permettant de s’immerger dans ce monde futuriste inconnu. Ce roman s’adresse à un public adolescent mais m’a beaucoup plu en tant qu’adulte. En revanche, j’ai trouvé quelques passages parfois trop longs, inutiles, peut-être trop de détails sur des événements, sur les sentiments des jeunes gens (je t’aime, moi non plus)… Des illustrations très réussies donnent un plus au roman. 
Bien entendu, les personnages évoluent, gagnent en maturité. L’amitié de Maxine, Joachim, Lee, Flora, Denis, Elysha se renforce malgré des tensions qui vont s’installer entre certains membres. Un nouveau membre va s’ajouter à ce petit groupe, Kipur, un élémentaliste, un jeune homme solitaire, timide, mais plein de générosité et prêt à donner son aide en cas de besoin. On retrouve bien sûr les « fils de », toujours aussi détestables, qui, eux aussi, accueillent une nouvelle membre et qui cette année vont mettre à mal le petit groupe d’amis. Lee trouve en la personne de son grand-père Leto un homme plus humain, plus compréhensif, à son grand étonnement. Mais la réalité est parfois si différente… comme beaucoup d’événements qui vont se passer dans ce second tome très mouvementé. La fin est plein de suspense, il apporte son lot de surprises et, une nouvelle fois, je suis impatiente de découvrir la suite des aventures de Maxine ! 
 
Malgré quelques longueurs parfois, un second tome plein de suspense, haletant, bien écrit, qui donne envie de connaître la suite de la trilogie !! 
 

L’auteur

Marion Salvat nait avec un crayon à la main, d’abord pour dessiner, puis pour écrire et illustrer des histoires mettant en scène son entourage.
C’est après une Licence de Lettres Modernes et un Master en Sciences Humaines qu’elle devient « maîtresse » et partage son temps entre l’école et sa passion : l’écriture.
Marion écrit son premier roman à 20 ans. Elle assure seule son édition et sa vente en parallèle de ses études avant de se lancer dans la trilogie du Projet Vanility.
Ce projet de longue haleine aura vu s’écouler plus de six années d’écriture entre sa première ébauche et la parution du premier tome aux éditions du Lys Bleu.

Pour suivre l’auteur 

Facebook : https://www.facebook.com/leprojetvanility/

Site : https://www.leprojetvanility.com/

Twitter : https://twitter.com/Marion_Salvat

Instagram : https://www.instagram.com/marion_salvat/

Pour suivre Le Lys Bleu éditions 

Facebook :https://www.facebook.com/lelysbleueditions/

Site : https://www.lysbleueditions.com

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :