netgalley

Chronique de « Studio 6 » de Liza Marklund

Titre : Studio 6

Auteur : Liza Marklund

Editeur : HLAB

Genre : policier/thriller

Sortie : le 23 janvier 2019

Résumé 

Annika Bengtzon est chargée de répondre aux appels de la Hot Line de La Presse du soir, quotidien suédois à sensation où elle est stagiaire. Un jour, un anonyme lui livre un scoop : le corps nu d’une jeune fille a été découvert dans un cimetière de Stockholm. Elle a visiblement été étranglée. C’est le meurtre de l’été ! Le rédacteur en chef met Annika sur le coup. La victime s’appelait Josefin, elle n’avait que dix-neuf ans et travaillait au Studio Sex, une boîte de nuit porno. Contre toute attente, son enquête la conduit à un ministre.

​Comment s’est-il retrouvé impliqué dans cette affaire sulfureuse ? Quels secrets cache-t-il ? Pour devenir journaliste, Annika va devoir le découvrir. Mais à quel prix ?

Mon avis

Annika Bengtzon, intérimaire à La Presse du soir, reçoit un appel sur la Hot Line du journal, l’informant de la découverte d’un corps au cimetière juif de Stockolm. Pour elle, c’est la chance à saisir, le scoop qui pourrait lui permettre de démarrer sa carrière ! Elle se voit confier l’enquête avec une collègue. Sur place, elle découvre le corps d’une jeune femme nue, étranglée. Elle remarque qu’elle a été blessée à la main, qu’elle s’est fait refaire les seins. La jeune s’appelait Josefin, avait 19 ans et travaillait dans une boîte de nuit porno, Studio sex, nom donné en référence à une célèbre émission radio populaire Studio Six. Annika rencontre la colocataire de Josefine, Patricia, suit toutes les pistes possibles, commence à se faire connaître et ses recherches l’amènent à un ministre. En quoi est-il concerné par ce meurtre ? Que cache-t-il ? 

Tout d’abord un grand merci à Netgalley pour ce service presse qui m’a permis de découvrir cet auteur que je ne connaissais pas encore. Studio 6 est le premier tome d’une série d’enquêtes menées par la journaliste Annika Bengtzon. On la découvre ici à son entrée dans le monde du journalisme. Pour ce premier tome, je suis assez mitigée. L’enquête policière reste très classique, rien de très nouveau. J’aime la façon d’écrire de l’auteur, son style est clair, fluide, agréable. Il faut certes arriver à décrypter tous les noms suédois, ce qui est loin d’être évident à prononcer !! Mais ceci mis à part, on découvre la ville, l’auteur décrit les endroits, les paysages ce qui est plutôt plaisant. Annika est une jeune femme passionnée par son métier, elle a réellement envie de percer dans le métier. Elle a beaucoup de talents, est très observatrice, sait utiliser ses sources pour avancer. Elle doit pourtant apprendre à s’endurcir pour faire ce métier car elle est dans un milieu où elle ne peut pas se permettre de faire trop de sentiments. Elle travaille dans un quotidien à scandale, le genre de journal qui ne cherche que des infos à sensations, le genre d’endroit où pour se faire sa place tu dois écraser les autres pour avancer. Elle l’apprend à ses dépens à plusieurs reprises… Tout au long du roman, les chapitres commencent par un extrait de journal intime, on ne sait pas trop qui l’écrit, on imagine qu’il s’agit de la victime. Il faut attendre la fin pour découvrir de qui il s’agit. Autant l’enquête concernant la jeune femme reste classique, voir presque ennuyeuse, autant le dénouement est une surprise, je ne m’attendais pas du tout à ce genre de fin ! Les investigations autour du ministre sont parfois compliquées à suivre. L’auteur a mêlé des faits réels, de la fiction, des personnages connus. La politique n’étant pas mon fort, et encore moins la politique suédoise, je me suis sentie perdue à plusieurs reprises. Mais, dans l’ensemble, j’ai aimé la journaliste et son enquête donc je pense que je lirai un autre tome pour me forger une autre opinion. 

L’auteur

Née en 1962, la suédoise LIZA MARKLUND s’est inspirée de sa propre expérience de journaliste pour écrire la série ANNIKA BENGTZON. Auteur de bestsellers, elle est le deuxième écrivain suédois, après Stieg Larsson, à arriver en première place du New York Times. Liza vit aujourd’hui avec son époux en Espagne. Elle est aussi ambassadrice pour l’UNICEF.

Pour suivre l’auteur 

Facebook : https://www.facebook.com/LizaMarklund/

Site : http://www.lizamarklund.com/

Partage 🙂
error

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *