Evidence editions

Chronique de « Rouge » de Sylvie Grignon

Titre : Rouge

Auteur : Sylvie Grignon

Éditeur : Évidence Editions 

Genre : policier 

Collection : Clair-Obscur

Format : Papier,  424 pages – 18 €, numérique – 7,99 €

Sortie : le 25 décembre 2017 (réédition)

Résumé 

Quand médecine et polar se rencontrent, cela donne un résultat aussi envoûtant qu’effrayant !

Matt Louvier, ancien chercheur ayant fait une découverte stupéfiante, va voir sa vie bouleversée entre son amour fou pour Marie, amnésique suite à un accident, et son désir pour Adelyse, une jeune femme moderne et libérée qui pourrait être sa fille. Le destin de ces différents personnages va se recouper avec celui de leurs familles, de leurs amis et celui de jeunes victimes retrouvées égorgées, portant toutes un caducée tatoué sur la cheville.

Quel lien unit toutes ces personnes si différentes ?

Qui est le tueur au caducée ?

Mon avis

 Tout d’abord un grand merci à Evidence Editions pour l’envoi de ce service presse. J’ai en fait reçu ce roman « Rouge » qui est le premier tome des enquêtes de l’inspecteur Bourgnon ainsi que « Pourpre » qui est le 6ème tome et dont je vous reparlerai bientôt. Sylvie Grignon a en effet écrit jusque-là 6 tomes de ces enquêtes qui portent chacune un nom de couleur : Rouge, Blanc, Bleu, Noir, Indigo et Pourpre. Dans cette première enquête, nous faisons donc la connaissance dans un premier temps de Marie, qui suite à un accident a complètement perdu la mémoire. Grâce au journal intime que son fils vient de retrouver dans le grenier, elle va pouvoir commencer à reconstituer les morceaux. Elle ne se souvient même pas de l’accident et de ce qui lui est arrivée. Au fur et à mesure des chapitres, de nouveaux personnages se présentent à nous, on les découvre petit à petit. On va se rendre compte que d’une façon ou d’une autre, chacun des personnages est lié à un moment ou à un autre aux autres. De jeunes victimes sont retrouvées assassinées, le tueur leur tatoue à chaque fois un caducée sur la cheville. Pourquoi ? Quel message tente-t-il de faire passer ? L’inspecteur Bourgnon et son équipe vont enquêter sur cette étrange affaire. 

Avec ce roman, Sylvie Grignon nous emmène dans une enquête pleine de suspense et de rebondissements. Elle passe d’un chapitre à l’autre en changeant de personnage de façon très aisé sans jamais se perdre et surtout sans jamais nous perdre !! On découvre chacun des personnages, leurs personnalités, leurs implications : tout d’abord, Marie qui a perdu la mémoire et qui tente de retrouver le sens de sa vie, puis Adelyse, une jeune femme pleine de pep’s, croqueuse d’hommes, qui fait la connaissance d’un homme plus âgé, Matt Louvier, médecin, avec qui elle sympathise. Matt est marié à Hortense avec qui il ne semble pas heureux.  Adelyse finit par avoir une relation avec lui mais celui-ci est hanté par une autre femme, une dénommée Marie. Adelyse est une bimbo, pleine d’humour, qui croque la vie à pleine dents. On découvre ensuite Antoine Bourgnon, l’inspecteur, divorcé, cinquantenaire, complètement investi dans son boulot, un flic à l’ancienne pas très porté sur l’informatique mais qui fonctionne en équipe avec efficacité. Il enquête sur les meurtres de jeunes femmes avec son coéquipier Karim et leur nouvelle collègue Sabrina. Après être passé à la télévision dans le cadre de l’enquête, Antoine est contacté par une ancienne amie qu’il a profondément aimé, une certaine Marie. Ainsi passent les chapitres entrecroisant les protagonistes, des personnes attachantes, d’autres écœurantes, d’autres encore complexes. On cherche à découvrir la vérité tout au long du roman mais l’auteur ménage bien son effet. Le suspense est total jusqu’au bout, toutes les hypothèses qu’on peut échafauder sont à chaque fois balayées. J’aime la plume de l’auteur, fluide, agréable, elle utilise des termes précis que je ne connaissais pas tels que « anatomopathologiste » au lieu de médecin légiste par exemple. Elle semble avoir fourni un grand travail de recherches pour arriver au bout de son enquête ce qui donne un roman bien construit, intéressant, plein de suspense. 

En conclusion, un roman que je recommande à ceux qui aiment les bons policiers à la française, le style de l’auteur est fluide, agréable, l’intrigue bien construite, le suspense et les rebondissements présents ! Un livre à découvrir ! 

L’auteur

Sylvie Grignon enseigne depuis plus de vingt-cinq ans en école élémentaire.

Elle est l’auteure d’Hashimoto, mon amour, publié aux ateliers de Grandhoux, son combat pour la reconnaissance d’une maladie auto-immune de la thyroïde. Elle a également publié aux éditions Félicia-France-Doumayrenc, Carla, les Secrets de Carla, les Confidences de Carla, et 5 Secondes, prochainement sur Amazon.

Elle est également l’auteure de romans policiers où nous retrouvons l’inspecteur Bourgnon, Blanc, Bleu, Noir, Indigo. Rouge est le premier de la série publié en édition alternative fin Décembre 2013.

Pour suivre l’auteur 

Facebook : https://www.facebook.com/sylvie.grignon.9

Pour suivre Evidence Editions 

Boutique : https://www.evidence-boutique.com/

Facebook : https://www.facebook.com/EvidenceEditions/

Instagram : https://www.instagram.com/evidenceeditions/?hl=en

Twitter : https://twitter.com/EvidenceEdition

Partage 🙂
error

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *