Archipel Editions

Chronique de « Sans mon ombre » de Edmonde Permingeat

Titre : Sans mon ombre

Auteur : Edmonde Permingeat 

Editeur : Les Editions de l’Archipel 

Genre : Suspense

Format : Papier,  440 pages – 22 €, numérique – 14,99 €

Sortie : le 17 avril 2019

Résumé 

Dangereux reflets

Alice a tué Célia, sa jumelle.
Son reflet, un alter ego inversé dont elle enviait la vie de rêve. Alors que, célibataire, elle doit gagner sa vie en enseignant la philosophie, sa jumelle, épouse et mère comblée, mène l’existence oisive des riches, dans le luxe et un magnifique cadre de vie au bord de la mer. Mais la mort de Célia va permettre à Alice de prendre sa place.
Du moins le croit-elle. Car au « pays des merveilles », ce n’est pas le bonheur mais le désenchantement qui l’attend.
La vie d’Alice de l’autre côté du miroir va tourner au cauchemar… jusqu’à lui faire réaliser, mais un peu tard, que le beau miroir était celui des alouettes…

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier, une fois de plus, Mylène des Editions de l’Archipel pour ce service presse. Au fil des mois, j’ai appris à de plus en plus apprécier les livres de suspense et j’ai donc été ravie de lire celui-ci. 

Alors qu’elles sont parties en excursion, Alice et Célia se disputent… Un mauvais coup et Célia meurt. Alice a tué sa jumelle. Elle décide alors de prendre sa place, elles sont tellement identiques que personne ne verra la différence. A elle le luxe !! Elle veut justement changer de vie, elle n’est plus comblée par son métier de professeur de philosophie, elle aspire à autre chose, c’est l’occasion rêvée. Mais, Alice et Célia n’ont jamais été très proches et elles ne se connaissent pas si bien que ça finalement. Alors, comment va-t-elle combler ses différences, ses méconnaissances ? Et l’éden qu’elle espère trouver, en est-il réellement un ? Alice va vite découvrir que sa sœur avait non seulement des secrets mais était loin d’être heureuse… 

Dans ce roman, Edmonde Permingeat, que j’ai découverte d’ailleurs, nous parle de la relation conflictuelle entre deux sœurs jumelles. De prime abord, on a du mal à s’imaginer ce type de relations quand il s’agit de gémellité, on pense de suite à fusion, amour… mais, en effet, on a souvent vu dans l’histoire des cas de conflits intenses entre jumeaux comme Rémus et Romulus par exemple. Chez les jumeaux, il y a souvent un dominant et un dominé et cela peut jouer sur leurs relations. C’est la cas ici, Célia est la jumelle dominée. Depuis petite, elle a toujours été l’enfant modèle, celle qui faisait ce qu’on lui demandait. Alice, elle, n’en faisait qu’à sa tête et entraînait sa sœur dans ses bêtises. Mais, c’est elle qui était punie et la jalousie s’est installée, Alice ne supporte pas Célia. Elles ont deux caractères diamétralement opposés à priori : le feu et la glace, la douceur et la froideur. Quand Célia prend la place de sa sœur, elle va se retrouver dans une vie de famille qu’elle ne connait pas, elle, la femme libérée, collectionneuse d’hommes. L’auteur va nous montrer son quotidien avec humour, causticité parfois. Les chapitres sont divisés en journées. Le mari de Célia/Alice est imbuvable, c’est un homme infidèle, misogyne, qui n’a aucun respect pour son épouse. Alice, avec son tempérament de feu, a beaucoup de mal à supporter cet homme mais il faut qu’elle donne le change. En prime, elle hérite d’une belle-mère abominable, qui la déteste, et n’aime que son « maxounet » d’amour (son fils) et d’une belle-sœur qui la prend pour une autiste ! La famille idéale… Les amis de la famille sont des aristocrates, notables de la ville.On découvre des personnes  qui ont pour beaucoup pas mal de choses à se reprocher. L’auteur nous entraîne dans une histoire prenante, rythmée. Son écriture est fluide, drôle à certains moments. J’ai juste eu quelques difficultés dans la première partie devant la multiplication des citations et phrases philosophiques qu’Alice fait en permanence. Dans la seconde partie, elle découvre le journal de sa sœur et l’histoire devient encore plus intense, je me suis complètement laissée happée. On arrive au bout de ce roman sans imaginer un instant qu’elle en sera l’issue et finalement l’auteur  a su nous tenir en haleine jusqu’à la fin ! 

En conclusion, un roman que je recommande, mêlant humour, suspense, émotion. Un style caustique à souhait et des personnages à découvrir ! 

L’auteur

Résidant à Chabrillan, un petit village perché dans la Drôme, Edmonde Permingeat a consacré sa vie à l’enseignement… sans perdre de vue sa passion pour l’écriture. Trois romans ont paru, aux éditions Les Nouveaux Auteurs : Frime et châtiment (2014), Tu es moi (2015, Prix des Lecteurs France Loisirs), Le crime est dans le pré (2017).
 

Pour suivre les éditions de l’Archipel 

Site https://www.editionsarchipel.com

Page Facebook :

– https://www.facebook.com/larchipel/

– https://www.facebook.com/archipelsuspense/

Instagram https://www.instagram.com/editions_archipel/

Twitter https://twitter.com/Ed_Archipel



 

Partage 🙂

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *