simplementpro

Chronique de « Projet Mars Alpha » de Pierre-Etienne BRAM

Titre : Projet Mars Alpha

Auteur : Pierre-Etienne Bram

Editeur : auto-édition 

Genre : thriller d’anticipation

Format : Papier, 401 pages – 15 €, numérique – 2,99 €

Sortie : le 23 mars 2019

Résumé 

20 avril 2024. 
« Allô la Terre ? Ici Dragon 3. Entrée dans l’atmosphère Martienne dans 3, 2, 1… Ça y est, on y est. « 
À bord du vaisseau, Claire, Linn, Mike et Pedro, les 4 lauréats du programme de télé-réalité « Mars Alpha », sélectionnés parmi plus de 200 000 candidats, sont filmés quasi 24h/24. Sur la planète bleue, les yeux d’une grande partie de l’humanité sont rivés sur leurs écrans depuis que le voyage a commencé, sept mois plus tôt. 
« Le parachute principal vient d’éclater, on descend trop vite je répète, on descend trop vite ! « 
Après de nombreuses morts et d’étranges disparitions qui ont ébranlé sa mise en route huit ans plus tôt, le projet Mars Alpha serait il sur le point de toucher à sa fin ?


Mon avis

202 586, c’est le nombre de participants qui se sont inscrits dans cette émission de télé-réalité avec pour tous le même objectif final : faire partie des 4 premiers colons à s’installer sur la Planète Mars. C’est la Projet Mars Alpha, l’émission que lance Lars Van Truck, président de Mars Alpha Corporation. Des années de compétitions, d’éliminations devant les yeux du monde entier avant d’arriver à faire partir nos 4 finalistes pour un voyage de 7 mois dans le vaisseau Dragon 3. Mais comment va se passer ce voyage ? Qu’est-ce qui attend Claire, Linn, Mike et Pedro à l’arrivée ? 

Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteur pour ce service presse. Lorsqu’il m’a proposé son titre, j’ai été intriguée par le résumé, j’ai donc voulu en savoir en savoir plus. Pierre-Etienne BRAM s’est inspiré du Projet Mars One pour lancer son roman, ce fameux projet qui devait être lancé en 2015 sous forme de télé-réalité et dont l’objectif était d’envoyer 24 terriens sur Mars en 2022. Mais la start-up, à l’origine du projet, avait fait faillite, et n’avait pu mener son projet à bien. 

Ici, nous retrouvons, un roman de science-fiction qui nous amène de surprises en surprises, du début à la fin. L’émission de télé-réalité en elle-même apporte son lot de questionnements, on sent qu’il y a des choses étranges mais rien n’est explicite. Lars Van Truck est un homme extrêmement complexe, il n’a aucun scrupule, il est prêt à tout pour arriver à ses fins. On voit de la télé-réalité comme on la connaît aujourd’hui, filmant les candidats dans tous les moments de leur vie mais sur une période de 8 ans !! Et cette émission pousse à l’extrême certaines choses, peut-être est-ce en définitive l’avenir de ce que nous connaissons déjà ? 

Le départ sur Mars nous permet de mieux connaître les finalistes, des flash-back nous ramènent alors sur leurs sélections, et j’avoue qu’à la moitié du livre j’ai cru que l’auteur allait me perdre mais tel un funambule, il m’a emmené sur son fil et m’a maintenue en équilibre jusqu’à la fin du roman. On a l’impression de se perdre dans les méandres de son histoires mais, en fait, il tisse ses intrigues avec brio, il va de rebondissements en rebondissements, nous tenant en haleine jusqu’au point final. Le style est efficace, parfois un peu trop « technologique » pour moi mais on est pris dans l’histoire, je n’ai pas vu les pages se tourner, bien trop impatiente d’arriver au terme de ce livre et d’en connaître le fin mot. 

En conclusion, un roman d’anticipation efficace, plein de rebondissements, qui vous tiendra en haleine jusqu’au bout ! 

Citations 

« Vaut-il mieux mourir inconnu du monde, dans une maison de retraite pourrie sentant les vieux et le pipi ? Ou peut-être plus jeune, mais « au nom de la science », en poussant un dernier soupir devant les caméras du monde entier ? Hum, laissez-moi réfléchir… Ça y est, j’ai réfléchi, je préfère la seconde option… »

« Bad buzz is still buzz ». Ca te parle? Oui, on a peut-être un mort sur la conscience, mais il est mort sous les yeux de millions de personnes, peut-être plus d’un milliard maintenant ! Tous les journaux sans exception, ont parlé de Mars Alpha. TOUS ! Tu m’entends (…) 

L’auteur

Je suis né de parents musiciens en 1980 à Orléans où j’ai passé toute mon enfance et mon adolescence. A l’époque, je n’étais pas très branché lecture, je préférais faire du sport et jouer de la guitare électrique, et aux jeux vidéos (ça n’a pas vraiment changé en vrai !). Une fois mon diplôme d’informaticien en poche, je me suis installé à Paris. Génération Internet oblige, je me suis familiarisé très tôt avec le web 2.0 et j’ai tenu plusieurs blogs.

En 2012, c’est suite à une rupture amoureuse suivie d’une rencontre sur Internet que je vais trouver l’inspiration pour écrire mon premier manuscrit : « l’interphone ne fonctionne toujours pas », qui sera publié quelques années plus tard chez Rebelle Editions.
En 2019, je me lance dans l’auto-publication en changeant totalement de style avec mon thriller d’anticipation intitulé « Projet Mars Alpha ».

Pour suivre Pierre-Etienne Bram 

Facebook : https://www.facebook.com/pierreetiennebram/

Site : https://www.pierreetiennebram.com/

Instagram : https://www.instagram.com/pierreetiennebram/

Twitter : https://twitter.com/pebramauteur



Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :