PAI

Chronique de L’utopie des fous d’Anthony Boucard

Titre : L’utopie des fous

Auteur : Anthony Boucard

Editeur : IS Ebooks

Genre : roman historique/romantique

Format : Papier  374 pages, 20 € ; numérique, 5,99 €

Sortie : le 29 juin 2018

Résumé

« Il faut que je me souvienne encore et encore de ce que nous avons été, de ce jour où tout a basculé et de ce que nous sommes devenus. Il faut que je me rappelle, pour que les belles choses me donnent la force et que les mauvaises me condamnent. »

Si Roméo et Juliette avaient vécu au vingtième siècle, ils se seraient appelés Jules et Jeanne.

Tous deux ont grandi dans un petit village du Sud Touraine durant la Seconde Guerre mondiale. Jeanne est issue d’une famille résistante, Jules vit quant à lui dans la collaboration avec l’ennemi allemand.

Et c’est dans cet univers d’affrontement et de règlement de compte que les deux enfants vont devoir s’aimer. Mais à quel prix ?

Pour continuer de vivre leur amour impossible, les deux jeunes amants ne choisissent ni le couteau, ni le poison, mais la folie pour armure, et l’hôpital psychiatrique comme refuge… Ainsi pourront-ils vivre l’un près de l’autre malgré les lourds secrets qui rongent Jules.

Ce roman raconte leur folle utopie.

Mon avis 

L’utopie des fous est le dernier titre que je chronique dans la catégorie « littérature blanche » du Prix des Auteurs Inconnus. Lors des sélections, je ne l’avais pas retenu, bien qu’il ait fait partie de mes coups de cœur, mais j’ai été ravie de le retrouver finalement. Nous sommes face à des choix difficiles pendant ce prix et sélectionner un titre plutôt qu’un autre relève parfois du défi !

Marius et Jeanne, septuagénaires, sont internés dans un hôpital psychiatrique de Touraine. Jeanne est amnésique, Marius est « débile »… Chaque jour, ils réinventent leur amour. Un jour, avec la complicité d’Angèle, infirmière de l’hôpital, Marius s’enfuit avec Jeanne, emportant avec lui une paire de ciseaux. Pourquoi Angèle, employée modèle, les a-t-elle aidée ? Quel lien peut-elle entretenir avec eux ? Toutes les réponses se trouvent dans le passé, en 1944…

Ce roman réunit deux éléments qui m’intéressent énormément : la Seconde Guerre mondiale et la psychiatrie. Étant éducatrice de métier, je me suis sentie très à l’aise face à l’environnement dans lequel l’auteur a placé l’histoire. On ressent de suite qu’il a travaillé dans ce milieu au vu du vocabulaire utilisé et de sa vision du métier. Angèle, l’infirmière, a voué sa vie à cet hôpital, sans compter ses heures, y a mis tout son cœur, ses « tripes », mais aujourd’hui, comme l’explique sa directrice, on ne parle que de chiffres, de rendements, l’humain passe à l’arrière-plan.

J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, j’ai mis longtemps à faire le lien entre Marius et Jules, j’ai donc été obligée de revenir en arrière plusieurs fois. Peut-être aurait-il été intéressant de l’expliquer plus clairement, plus tôt… J’ai par contre très vite compris le lien entre Jeanne et Angèle, c’est dommage. Jeanne et Jules s’aiment depuis leur jeunesse, mais le père de Jeanne est contre cette relation. Il est en froid avec le père de Jules car ils n’ont pas les mêmes opinions : l’un se dit résistant, l’autre est traité de collabo. Les amis d’hier deviennent les ennemis d’aujourd’hui. Au fil du livre, l’auteur va donc faire des allers-retours entre passé et présent afin de nous expliquer pourquoi Marius et Jeanne en sont là aujourd’hui. Les chapitres sont courts, le rythme est soutenu, ce qui permet de ne pas s’ennuyer.

La plume de l’auteur est fluide, il utilise un vocabulaire très élaboré, décrit merveilleusement les choses, mais malheureusement certaines descriptions sont parfois inutiles apportant de la lourdeur au texte. On note aussi quelques répétitions tout au long du livre. Les événements présentés dans le village des enfants sont réels, on retrouve toute l’horreur de la guerre Ici les descriptions sont tellement réalistes qu’on a l’impression de les vivre, il y a des scènes très difficiles. Je me suis posée beaucoup de questions sur l’humain, mais difficile de juger. Qui est-on pour juger ? Difficile de savoir ce qu’on aurait pu faire dans de telles conditions, on ressent la peur, le besoin de protéger les siens, le besoin de se protéger de l’envahisseur. J’ai été touchée par tout ce qui se passait, par l’amour de ces enfants, par l’histoire qu’ils ont vécu. Jules et Jeanne ne vivent que l’un pour l’autre, ils bravent les adultes pour vivre leur idylle. En vieillissant, malgré l’amnésie de Jeanne, leur attirance est toujours présente. Angèle est très touchante également. Elle a vécu pour son travail, sa vie personnelle étant un désastre. On la découvre dans sa discussion avec la directrice de l’hôpital, elle est à la fois fragile, drôle et déterminée.

En conclusion, un roman très intéressant, riche en émotions, qui nous tient en haleine jusqu’au bout malgré quelques descriptions un peu lourdes.

L’auteur 

Âgé de quarante-trois ans, Anthony BOUCARD a travaillé pendant un peu plus de dix ans en tant qu’éducateur (protection judiciaire, protection de l’enfance, secteur médico-social). Il est à l’heure actuelle artisan, profession qu’il exerce depuis treize ans, mais également assistant familial depuis plus d’un an.

Après avoir écrit un premier roman d’anticipation édité par les éditions ATRIA en septembre 2013 sous le nom « L’associé du chaos », il revient sur le devant de la scène avec « L’utopie des fous » (IS Edition, Marseille 2018), un roman historique et romantique particulièrement bouleversant, qui démarre durant la seconde guerre mondiale pour arriver à notre époque.

Pour suivre l’auteur  

Facebook : https://www.facebook.com/Lutopie-des-fous-2085925991425637/

Pour suivre le Prix des Auteurs Inconnus 

Facebook : https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/

Site : http://www.prixdesauteursinconnus.com/ 

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :