PAI

Chronique de « Anima » de Mary Sara

Chronique écrite dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus, catégorie « young adult ».

Titre : Anima : les enfants 

Auteur : Mary Sara

Éditeur : auto-édition

Genre : fantasy/fiction adolescents, jeunes adultes

Format : Papier 250 pages, 17,90 € ; numérique, 2,99 €

Sortie : le 18 mai 2018 

Résumé

Au pays de Ryatil vit Evahny, une jeune fille dont la curiosité ne connaît aucune limite. Elle ne cesse de questionner sa mère Sorhia, reine de cette contrée, sur le monde qui l’entoure mais plus encore sur la fameuse Quête de la Moitié. De jour en jour, la petite fille ressent un vide qu’elle ne peut décrire et comprend bien que sa vie risque d’être chamboulée… Elle et son frère Sajyel découvrent en réalité qu’ils font partie de l’ultime Quête de l’Anima. Une tradition qui trouve ses origines au sein du peuple des Thuatyls et qui lie chaque existence à un Anima, la moitié d’une âme, son souffle, son essence même.
De son côté, la reine s’interroge sur l’imminence de la Quête, étonnamment précoce pour ses enfants. Avec l’aide de son mage de bataille Thanius, elle doit les préparer aux dangers de la Quête… Accompagnés de Lekhal, un Élu déchu, Evahny et Sajyel devront accomplir leur destin et rétablir l’équilibre d’un monde sous le joug d’une malédiction vieille de vingt ans…

Mon avis 

Anima est donc le 5ème livre que je lis dans la catégorie « young adult » du Prix des Auteurs Inconnus mais pas le dernier puisque l’un des titres a été disqualifié. J’aurai donc une lecture supplémentaire à vous présenter dans cette catégorie. Lors des présélections, je ne l’avais pas retenu même si j’avais beaucoup apprécié l’univers de l’auteur mais quelques petites choses m’avaient fait préféré d’autres titres : la couverture, tout d’abord, me semblait quelque peu enfantine, même si l’illustration est superbe, les dix premières pages étaient de très bonne qualité mais l’auteur donnaient des descriptions trop longues à mon goût. Pourtant, j’ai été ravie de le retrouver dans les finalistes car la plume de l’auteur et l’univers méritaient leur place. Et quelle découverte !! Ce roman a été l’une des plus belles surprises de ce prix pour moi. Il aurait été dommage que je passe à côté ! 

Evahny et Sajyel vivent avec leur mère, Sorhia, au pays de Ryatil. Sorhia en est la reine. Evahny est une enfant curieuse, elle ne tient pas en place. Son frère, Sajyel, est plus calme, il aime apprendre, être le nez dans les livres. Plus les jours passent, plus Evahny ressent un vide l’envahir, ce profond bouleversement autant physique que spirituel s’explique par le fait que les deux enfants sont appelés à réaliser leur Quête de l’Anima. Cette tradition lie chaque existence à un animal, sa moitié, son Anima. Pour les enfants, ce sera la Quête Unique ! Une malédiction terrible a frappé le monde, les enfants ont disparu, les habitants ont oublié leur passé, l’Equilibre est rompu. Il ne reste plus que 4 enfants qui vont partir pour cette Quête. Sorhia a protégé ses enfants durant des années, elle doit maintenant accepter de les laisser partir pour cette Quête très précoce, pour laquelle ils doivent se préparer au plus vite. Lekhal, un Elu déchu va les accompagner et ce voyage va leur apporter bon nombre de découvertes… Les anciens Elus dont Sorhia fait partie vont pendant ce temps chercher pourquoi l’Equilibre a été rompu… 

Anima est un roman de prime abord très complexe, on y rencontre de nombreux personnages, lieux, événements. Il faut donc s’imprégner dès le départ de tout ce que l’auteur propose pour ne pas se perdre. Dans la multitude de personnages que l’on rencontre, on s’attache rapidement à certains : tout d’abord la jeune Evahny, très vive d’esprit, curieuse, on sent un pouvoir énorme en elle mais sans comprendre ce qui l’habite. Elle montre beaucoup de courage malgré son jeune âge. Sajyel et elle ne sont pas frères et sœurs de sang puisque la reine a recueilli Sajyel bébé mais Evahny l’a toujours considéré comme son frère, ils sont très liés, on sent une vraie fusion entre eux-deux. La reine est une femme étonnante, elle fait partie des derniers Elus, c’est une maîtresse de l’eau, elle a beaucoup de mal à gérer ses émotions et comme tous les Elus de sa quête, son Anima est un dragon, elle est donc très puissante. Elle est très attachée à ses deux enfants et a bien du mal à avouer à sa fille qui est son père. Lekhal, l’Elu déchu est un homme solitaire, qui a fait des choix par le passé, on le découvre petit à petit et je dois avouer qu’il m’a beaucoup touchée. On rencontre aussi les deux enfants qui rejoignent la Quête, les autres Elus, maître des Eléments, le peuple des Thuathyls, divers Anima… Les Anima sont variés, du plus simple compagnon au plus légendaire, on est dans un univers magique. La Quête que les enfants entament est autant une quête d’aventures qu’une quête spirituelle. On est dans de la fantasy comme je l’aime, l’auteur nous promène dans des paysages qu’elle décrit avec force détails, on s’y croirait ! Sa plume est poétique, riche, le vocabulaire élaboré. Etant destiné à un public adolescent, je pense qu’il faut quand même un certain niveau de lecture pour apprécier ce livre. 

On découvre les traditions de différents peuples. Ce premier tome est clairement l’amorce de cette grande Quête. De prime abord, je n’avais pas compris qu’il s’agissait d’un livre en plusieurs tomes mais, arrivée, à la fin je me suis sentie frustrée, je suis donc allée sur le site de l’auteur pour découvrir que, fort heureusement, un second tome existait ! En effet, la fin ouvre de nouvelles perspectives, amenant de nouveaux personnages et événements et surtout donne très envie de connaître la suite de la Quête des Elus, que ce soit celle des quatre enfants que celle des adultes partis chercher des réponses. 

En conclusion, une belle surprise que ce roman, je le recommande vivement !! Il s’agit d’une belle aventure, pleine de détails, de magie. La plume de l’auteur est poétique, élaborée, les descriptions sont riches. Un premier tome très réussi, qui donne juste envie de se plonger dans la suite ! 

Citation :

« La quête de l’Anima se déroule depuis des millénaires. Les Thuatyls sont le peuple garant du déroulement de celle-ci. Selon leur croyance, chaque homme vient au monde avec une partie de son âme brisée, une pièce manquante en quelque sorte. Cette pièce se trouve quelque part dans un être, un animal que vous devez trouver, afin que vous soyez unifiés. (…) »

L’auteur 

« Née en plein hiver à quelques jours de Noël, le fantastique me suit depuis mes premières respirations. Petite, mon passe–temps favori consistait à créer des histoires et un monde que je gardais précieusement à l’intérieur de moi. Ce monde intérieur m’a permis de faire face au monde des adultes.

Plus tard, je choisis comme voie celle du soin. Ma formation de psychologue achevée, je m’oriente naturellement vers l’orientation systémique afin de pouvoir prendre en charge des familles. Pendant ma formation, j’accouche de ma première fille. S’ouvrira alors à nouveau cette porte que j’avais fermée des années plus tôt. Mon monde fantastique s’est réinvité tout naturellement dans ma vie quotidienne et il est devenu impérieux pour moi de l’exprimer. Mes écrits prenaient forme et vie à mesure que l’histoire et ma propre vie se construisaient.

Ma formation terminée, je continue professionnellement avec une formation d’hypnose qui me permet d’approfondir encore plus le contact avec mon monde onirique et sa richesse. Je choisis d’axer le travail avec mes patients sur la multiplicité de l’identité de chacun, multiplicité qui nous rend tous uniques. Je développe pour cela un concept d’archétypes internes.

La famille s’étant entre-temps agrandie, plusieurs années ont été nécessaires à l’écriture de ce premier tome tout en menant en parallèle ma vie professionnelle et mon rôle de mère de trois enfants.

La suite de ce tome est prête à l’intérieur de moi, attendant seulement des moments de calme afin de pouvoir se coucher sur le papier. C’est avec impatience que j’attends de pouvoir dérouler la suite de cette histoire, de ce monde lointain et pourtant si proche du nôtre. » (source : http://marysara.ch/contact/)

Pour suivre l’auteur  

Facebook : https://business.facebook.com/Maerysara/

Instagram : https://www.instagram.com/maerysara/

Site : http://marysara.ch/

Pour suivre le Prix des Auteurs Inconnus 

Facebook : https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/

Site : http://www.prixdesauteursinconnus.com/

Partage 🙂
error

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *