chronique,  Evidence editions

Chronique de Un jour de ta vie de Véronique Rivat

Chronique de Un jour de ta vie de Véronique Rivat

Chronique écrite dans le cadre du prix des auteurs inconnus, catégorie "littérature noire".

Titre : Un jour de ta vie

Auteur : Véronique Rivat

Editeur : Evidence Editions

Collection : Clair-obscur

Format : Papier 352 pages, 18 € ; numérique, 7,99€

Sortie : le 11 octobre 2017

Résumé

Florent, gendarme mobile dans le nord de la France rencontre Alexandra dans un bar le 14 juin 1994. Immédiatement, il tombe amoureux fou de la jolie blonde à demi irlandaise. Ils vont s’aimer passionnément. Le 6 octobre 1995, au retour d’une mission en Corse, Florent prend sa voiture et quitte précipitamment la caserne sans autorisation après avoir été accusé de vol par son commandant d’escadron.
Huit jours plus tard, on le retrouve en Belgique, une balle dans la tête.
Bien que l’enquête judiciaire retienne la thèse du suicide, Alexandra n’y croit pas. Elle va entamer des recherches et diligenter sa propre enquête avec l’aide de la mère de Florent et d’une amie avocate.

Mon avis

Lorsque ce roman nous a été présentés lors des présélections, il m'avait apparu plutôt intéressant. J'aimais bien l'idée d'un fantôme  qui nous donne des éléments sur une situation, en espérant aussi que cela ne tombe pas trop dans un remake de "Ghost". Etant en littérature noire, on commençait par un assassinat, le décor était donc bien planté et on savait d'avance qu'il allait falloir chercher à résoudre cette enquête. 

Mais, malheureusement, les présélections ne nous donnent la possibilité de lire que 10 pages… et quand le livre a été sélectionné, la lecture a été pour moi très différente des attentes que j'en avais. Je n'ai pas compris pourquoi l'auteur avait choisi de le classer en littérature noire, il ne m'a pas semblé à sa place et je n'ai du coup pas apprécié la lecture comme je l'aurais dû. 

Florent, gendarme mobile, vit une belle histoire d'amour avec Alexandra. En octobre 1995, après un retour de mission, Florent se voit accuser de vol par son commandant et s'enfuit de la caserne. Après plusieurs jours, on le retrouve une balle dans la tête, il se serait suicidé. Florent, qui a quitté son corps au moment de sa mort nous montre un autre scénario. Il a en fait été assassiné puis déplacé et une mise en scène a été préparée pour faire croire à un suicide. Sa compagne, Alexandra, ne croit pas à cette histoire et, soutenue par les parents du jeune homme, elle ne cessera de chercher la vérité. Florent, à ses côtés, tentera par tous les moyens d'entrer en communication avec elle pour l'aider dans sa quête. 

L'auteur nous annonce dès le départ que ce récit est en partie autobiographique. On est face à une belle histoire d'amour interrompue par l'assassinat de Florent. Avoir un ange à ses côtés est quelque chose de fort et même si je suis une personne assez cartésienne, j'aime l'idée de rentrer en contact avec une entité qui nous manque. Au départ, j'ai été touchée par l'attachement des jeunes gens, par leur belle histoire, mais je me suis vite sentie agacée par les termes utilisés par chacun pour parler de l'autre : "loulou", "ma muse", "poussin". Il y en a beaucoup trop ! Puis, les communications entre les deux amoureux ont semblé si faciles avec le temps que cela paraît exagéré. On navigue entre le présent où la jeune femme tente de trouver des preuves et le passé où on revient sur l'histoire d'amour des deux jeunes gens, de leur rencontre jusqu'au jour de la mort de Florent. On s'attend donc à une enquête pleine de suspense, mais là encore, le temps est long. On à l'impression de ressasser toujours les mêmes choses. De leur amour naît un petit garçon mais même quand ils arrivent à rentrer en contact, jamais ils n'en parlent. Florent voit tout mais ne comprend pas. Cela parait énorme !! On vit 18 ans avec eux avant d'arriver au terme de l'histoire et jamais on ne parle de l'enfant qui est pourtant, à mon avis, un lien énorme entre eux. La fin nous apporte les explications qu'on attendait mais, malheureusement, elles étaient prévisibles depuis un moment. Le suspense est retombé comme un soufflé. Pourtant, le style de l'auteur est agréable, la plume fluide, simple. 

En conclusion, un roman qui, à mon avis, n'a pas sa place en littérature noire ce qui a biaisé mon changement sur l'intégralité de ma lecture. Je n'ai pas été réceptive à l'histoire, je suis passée à côté des personnages, de l'intrigue. 

L'auteur 

"Je suis née dans une petite ville des Vosges, près de Remiremont. Fonctionnaire d’Etat, j’ai exercé dans le domaine des ressources humaines une partie de ma carrière. Aujourd’hui je suis dans le domaine juridique en fonction en Moselle. Mon roman ""un jour de ta vie"" est en partie extrait du roman de ma propre vie. Il a mûri dans ma tête plusieurs années. C’est devant l’insistance d’une amie que j’ai finalement ouvert une page ""Word"" pour me lancer concrètement dans l’aventure de l’écriture. J’ai trouvé l’expérience exaltante. Au fil des jours, j’ai écrit les pages d’une histoire entre réalité et fiction sans vraiment savoir où j’allais ""atterrir"". J’ai vécu au rythme de mes personnages à chaque nouveau chapitre tout en me replongeant dans mes propres souvenirs. J’aime beaucoup lire mais écrire a été pour moi, une aventure extraordinaire." (source : https://www.evidence-boutique.com/auteurs?auteur=veronique-rivat&view=detail&id=112)
 

Pour suivre l'auteur  

Facebook : https://www.facebook.com/Verorivat/

Site : https://veroniquerivat0.wixsite.com/rivat-auteure

Pour suivre le Prix des auteurs inconnus 

Facebook : https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/

Site : http://www.prixdesauteursinconnus.com/ 

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :