chronique,  simplementpro

Chronique de Le projet Vanility de Marion Salvat

Chronique de Le projet Vanility de Marion Salvat

Titre Le projet Vanility, tome 1

Auteur :  Marion Salvat 

Editeur : Le Lys Bleu éditions

Genre : dystopie/science-fiction 

Format : Papier, 368 pages – 22,30 €, numérique – 4,99 

Sortie : le 16 août 2018 

Résumé

En 2040, la mise au point d’un traitement nommé Centurion permet de guérir bon nombre de maladies jusque là incurables, mais avec pour effet secondaire l’obtention de capacités hors du commun. Un siècle plus tard, la méfiance entre Porteurs du Centurion et Naturels n’a jamais été aussi forte.

Après avoir grandi loin du monde moderne, Maxine, jeune Porteur de 16 ans, déménage à Paris où elle découvre cette société divisée dans laquelle elle devra trouver sa place et, aidée de ses nouveaux amis, résoudre le mystère qui entoure la mort de son père.

Mon avis

Pour commencer, je tiens à remercier Marion Salvat et le site Simplement pour ce service presse. Le projet Vanility est une trilogie dont seul le premier tome est sorti à ce jour. Le second opus devrait paraître au printemps 2019. 
Maxine, 16 ans, a vécu toute son enfance avec sa mère Emilie, médecin en Afrique. Son père est décédé alors qu'elle n'était qu'une enfant. Elle a passé toute sa jeunesse à déménager au travers de l'Afrique au gré des affectations de sa mère. Celle-ci obtient enfin un poste fixe à Paris, elles rejoignent donc la France et y retrouvent la grand-mère et la tante de Maxine. Dans ce monde futuriste, 2 races d'humains existent : les Porteurs et les Naturels. Les Porteurs sont des personnes qui ont soit hérité de capacités de leurs parents Porteurs soit qui ont été guéris grâce au Centurion. Le Centurion soigne de maladies incurables mais en contrepartie donne des capacités hors du commun à celui qui a été traité. Chacun a des capacités très différentes, de forces différentes. Les Naturels voient d'un mauvais œil ces Porteurs, les traitent en paria pour la plupart et des terroristes intentent même à leur vie régulièrement. 
Maxine qui n'a jamais utilisé sa capacité en Afrique la découvre peu à peu en arrivant en France. Elle est scolarisée pour la première fois, avec des jeunes comme elle et va se révéler à elle-même. 
 
Dans ce roman, on découvre un monde futuriste assez réaliste, les progrès en médecine étant ce qu'ils sont, peut-être que demain le Centurion pourrait voir le jour ?
Maxine est une jeune fille qui n'a vécu jusque là qu'en Afrique loin de toute violence, elle découvre ce nouveau monde et ses règles. Elle nous le fait découvrir avec ses yeux neufs et ce positionnement est intéressant car nous découvrons en même temps qu'elle toutes les règles, les codes, les différentes infrastructures modernes. Elle n'a jamais fréquenté l'école, elle avait des professeurs particuliers et elle se confronte donc également à ce nouvel univers. C'est une jeune fille timide, sensible mais qui va peu à peu s'affirmer et cela va aussi influer sur ses capacités qui vont aussi augmenter. Les personnages sont multiples mais tous très intéressants. Les "fils de", véritables têtes à claques du lycée, imbus d'eux-mêmes, Lee Prydington – héritier de l'entreprise fondatrice du Centurion, qui derrière son masque cache une fragilité et une tristesse immense – les amis de Maxine – les jumeaux, Joachim et Flora – Denis, Cora – la seule Naturelle du lycée – Violette, le Néon, Iris la tante fantasque, Eliane Louvet la grand-mère détestable, Leto Prydington le grand-père de Lee, homme autoritaire et violent… Tous ces personnages apportent de la substance au récit et l'auteur nous emporte dans son récit dans un rythme soutenu de la première à la dernière page. Le style est simple, épuré, la plume fluide, agréable. J'ai eu quelques difficultés à me situer au début dans le temps, le résumé parlait de dates mais aucune mention dans le récit, il m'a fallu attendre la page 103 pour savoir que nous étions en 2220, cela m'a un peu perturbée car j'aime pouvoir poser les événements mais cela reste un détail. En évoluant dans le roman, l'action se met en place, on trouve du suspense, de l'humour, de la magie, du surnaturel. Quand arrive la fin du premier tome, on ne finit pas sur une suspension. Souvent, dans le cas de livres à plusieurs tomes, on se retrouve avec une fin du style "à suivre ….". Ici, on a une vraie conclusion, ce qui est très appréciable. 
En conclusion, un premier tome très réussi, des personnages très intéressants, un univers futuriste attrayant, j'ai dévoré ce livre de la première à la dernière ligne !! J'attends la suite avec impatience. 

L'auteur

Marion Salvat naît avec un crayon à la main, d’abord pour dessiner, puis pour écrire et illustrer des histoires mettant en scène son entourage. C’est après une Licence de Lettres Modernes et un Master en Sciences Humaines qu’elle devient « maîtresse » et partage son temps entre l’école et sa passion : l’écriture.
Marion Salvat écrit son premier roman à 20 ans. Elle assure seule son édition et sa vente en parallèle de ses études avant de se lancer dans la trilogie du « Projet Vanility ». Ce projet de longue haleine aura vu s’écouler plus de six années d’écriture entre sa première ébauche et la parution du premier tome aux éditions du Lys Bleu.

Pour suivre l'auteur 

Facebook : https://www.facebook.com/leprojetvanility/

Site : https://www.leprojetvanility.com/

Pour suivre Le Lys Bleu éditions 

Facebook :https://www.facebook.com/lelysbleueditions/

Site : https://www.lysbleueditions.com

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :