Archipel Editions,  chronique

Chronique de Le destin de Cassandra de Anna Jacobs

Chronique de Le destin de Cassandra de Anna Jacobs

Titre : Le destin de Cassandra 

Auteur : Anna Jacobs

Editeur : Editions de l'Archipel 

Genre : Roman 

Format : Papier, 431  pages – 22 €, numérique – 8,49 €, format poche – 8,95 €

Sortie : Le 10 janvier 2018 (janvier 2019 pour le format poche) 

Sortie du Tome 2 : "Cassandra et ses sœurs" le 19 janvier 2018

Résumé 

1861. Le Lancashire subit la crise. Privées de coton, les filatures ferment une à une en Angleterre, plongeant la population dans la misère.
Cassandra Blake, ses trois sœurs cadettes et leur père Edwin tentent malgré tout de faire face à l’adversité. Mais la mort du patriarche vient tout bouleverser.
Leur oncle Joseph décide de prendre ses nièces sous son aile, malgré l’opposition de son acariâtre épouse, qui commandite en secret l’enlèvement de Cassandra. Elle menace alors ses sœurs de faire subir à la jeune femme les pires sévices si elles ne quittent pas le pays…
Contraintes de dire adieu à leur Lancashire natal, elles embarquent pour l’Australie. Les quatre sœurs parviendront- elles à se retrouver à l’autre bout du monde, et à construire une vie nouvelle ?

Mon avis 

La guerre de Sécession, faisant rage aux Etats-Unis, a de nombreuses répercussions dans le monde notamment dans le Lancashire où le coton, principale source de revenus n'arrive plus. Les filatures ferment les unes après les autres entraînant le chômage et la famine. La famille Blake survit tant bien que mal un certain temps jusqu'à ce qu'Edwin, le père de famille, tombe gravement malade. Ses 4 filles, Cassandra, Pandora, Xanthe et Maia essayent de ramener de l'argent comme elles peuvent grâce à de menus travaux. Leur oncle, longtemps brouillé avec son frère, les aide du mieux qu'il peut malgré l'interdiction de sa femme qui déteste les jeunes filles. Cette femme détestable, aigrie, leur fait une mauvaise réputation et essaye par tous les moyens de les empêcher de travailler. A la mort de leur père, l'oncle des quatre sœurs les prend en charge mais à son tour il meurt. Son épouse décide de se débarrasser des sœurs et fait enlever Cassandra, l'aînée et envoie les trois autres en Australie. Que vont devenir ces sœurs si unies ? Quelle vie les attend si loin de leur Angleterre natale ? 

Ce roman aborde un sujet qui a réellement touché la région du Lancashire durant la guerre de Sécession. Cette pénurie de coton appelée à l'époque "panique du coton" a été une vraie catastrophe pour l'économie du pays. Il s'agit, en plus, de lieux que l'auteur connaît bien puisqu'elle est née dans le Lancashire pour émigrer ensuite en Australie donc les descriptions prennent un sens plus réalistes. Ce roman mélange histoire, voyage, romance, fraternité, découverte. On s'attache très rapidement aux quatre sœurs, elles ont des caractères très indépendants, sont intelligentes. Leur père, Edwin, leur a appris à penser par elle-même, à réfléchir, ce qui n'est pas forcément bien vu dans cette société du XIXème où la place de la femme n'est pas encore celle d'aujourd'hui !! Elles sont en avance sur leur temps. Les personnages que l'on rencontre tout au long de ce livre sont décrits avec précision, Anna Jacobs décrit la société de l'époque avec les différences de classe, les comportements parfois peu humains de certains bourgeois. On constate que l'auteur montre quand même une certaine réflexion et bonté chez nombre de femmes alors qu'elle décrit aussi la bêtise masculine, le manque de discernement. Les pages se lisent rapidement, on a envie de savoir ce qu'il va se passer, pourtant certains éléments on pu me gêner : la folie de la tante qui se déclenche si vite ou plutôt de façon si intense, le départ pour l'Australie et ce qui va se passer à ce moment-là (mais je ne veux pas spoiler !!), la vitesse à laquelle les gens se perdent de vue et se retrouvent surtout !! Mais c'est souvent le cas des grandes sagas. On découvre aussi une Australie sauvage, où tout est possible, cette colonie volée aux aborigènes. Plus le roman arrive à son terme, plus on est emporté dans le récit. On arrive à la dernière page avec mille questions… les issues sont multiples et nul doute que le tome 2 soit riche en rebondissements !! 

En conclusion, un roman que je recommande si vous aimez les sagas historiques, les voyages. L'auteur nous emporte dans son histoire, sa plume est fluide, simple, agréable. 

Merci aux Editions de l'Archipel pour ce service presse.

L'auteur 

Anna Jacobs, née en 1941, a grandi dans le Lancashire, en Angleterre, avant de partir vivre en Australie. Elle revient néanmoins régulièrement au Royaume-Uni rendre visite à sa famille, en compagnie de son mari et de son beau-fils. Auteure d'une quarantaine de romans, elle a reçu le l'Australian Romantic Book of the Year Award en 2006. Le Destin de Cassandra est son premier roman publié en France.

Pour suivre l'auteur 

Facebook : https://www.facebook.com/Anna.Jacobs.Books/

Site : http://www.annajacobs.com/

 

Pour suivre les éditions de l'Archipel 

Site https://www.editionsarchipel.com

Page Facebook :

– https://www.facebook.com/larchipel/

– https://www.facebook.com/archipelsuspense/

Instagram https://www.instagram.com/editions_archipel/

Twitter https://twitter.com/Ed_Archipel

 

Partage 🙂
error

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *