journée mondiales et internationales

11 octobre, Journée Internationale des Filles, Journée mondiale des soins palliatifs, Journée Internationale du Coming Out

11 octobre, Journée Internationale des Filles,  Journée mondiale des soins palliatifs, Journée Internationale du Coming Out11 octobre, Journée Internationale des Filles,  Journée mondiale des soins palliatifs, Journée Internationale du Coming Out11 octobre, Journée Internationale des Filles,  Journée mondiale des soins palliatifs, Journée Internationale du Coming Out

11 octobre… 3 journées très différentes avec des messages bien distincts. Pour moi, une date importante aussi, celle de la naissance de mon fils aîné! 19 ans déjà! 

Mais je ne l'ai pas retrouvé dans les journées à célébrer lol alors je vais donc, à défaut de vous raconter mon accouchement (soi dit en passant ultra rapide!!) vous parler de ces 3 journées 

Journée internationale des filles

Cette journée est officiellement reconnue par l'ONU. Elle est célébrée depuis 2012; Elle vise à mettre en lumière les besoins des filles et à répondre aux défis auxquels elles font face. Cette Journée promeut également l'autonomisation des filles et l'exercice de leurs droits fondamentaux.

Mais c'est depuis 2007 que l'association PLAN International  lutte contre les discriminations faites aux filles à travers le monde, qu'il s'agisse d'éducation, de travail, de violences ou de traditions familiales.

Á travers le thème « Avec elle : encourager l’instruction et la qualification professionnelle des filles », la Journée internationale des filles nous rappelle cette année qu’il est essentiel d’élargir les opportunités d’apprentissage actuellement disponibles aux filles, notamment à celles issues de pays en développement, qui risquent autrement de tomber dans un cycle d’exploitation et de travail précaire.

L'accès à l’éducation des filles  est un instrument puissant et peut-être unique pour le développement et la lutte contre la pauvreté. En permettant un libre accès aux études secondaires, en levant les barrières sociales telles que les mariages précoces, les violences subies, les difficultés financières des familles, on entre enfin dans un cercle vertueux.

Permettre des études, une certaine indépendance, c'est combattre les inégalités hommes-femmes, c'est permettre à toutes les femmes de pouvoir vivre en autonomie, de sortir de la pauvreté. 

Pour en savoir plus : 

– https://www.plan-international.fr/droits-des-filles/pourquoi-les-filles

– http://www.un.org/fr/events/girlchild/background.shtml

Journée mondiale des soins palliatifs

En France, depuis juin 1999, la loi "vise à garantir l’accès aux soins palliatifs" à tout un chacun, sans condition de ressource, de milieu social, de lieu de résidence ou encore de maladie.

La journée mondiale des soins palliatifs est une journée d’action qui promeut et soutient les soins palliatifs dans le monde entier.

Le thème retenu pour cette année est :  « L’engagement Citoyen dans l’accompagnement des malades »

Tous les ans, des millions de malades en phase terminale éprouvent des douleurs et une détresse inutiles, parce qu’ils ne connaissent pas les soins dont ils ont besoin ou bien ne peuvent pas y accéder. Des soins palliatifs de grande qualité ont pour objectif de prendre en charge les besoins de la personne dans leur globalité : ils peuvent apporter une réponse à la souffrance des personnes malades ou en fin de vie ainsi qu’à leur entourage; Cette journée se déroule sur les 5 continents et l'idée est d'nfluencer l'opinion publique, ceux qui définissent les programmes de santé et ceux qui les financent. Il est important pour les associations de lever des fonds afin de permettre le développement des soins palliatifs à travers le monde. 

Le but est aussi de faire reculer les clichés qui circulent concernant ces soins. 

  • Notre but n’est pas d’aider une personne à mourir, mais plutôt d’aider les malades à vivre de la manière la plus confortable possible avec leur maladie. Les malades sont des personnes vivantes à part entière et non pas des patients en sursis ou des mourants.
  • Les soins palliatifs ne se limitent pas simplement au soulagement de la douleur et des symptômes, bien que ce soit là une partie très importante des ce type de soins. La démarche palliative une approche holistique (globale) qui respecte les désirs des individus et qui les aide de façon la plus adaptée possible, au plan personnel mais aussi culturel.
  • Les soins palliatifs ne sont pas lourds à mettre en œuvre : ils sont flexibles et adaptables. Dans beaucoup de situations, les soins peuvent êtres pratiqués à la maison, par exemple grâce au soutien à domicile d’un professionnel spécialisé ou d’un bénévole formé.
  • Les soins palliatifs ne sont pas nécessairement coûteux. Il y a des médicaments bon marché, des traitements et des manières de procurer du soutien qui peuvent transformer la qualité de vie d’une personne. Mais ces connaissances doivent être partagées, et la mise en place et le fonctionnement de tels programmes doivent être financés.

Source http://www.sfap.org/rubrique/journee-mondiale-des-soins-palliatifs

Il semble important de préciser qu'on parle ici de soins palliatifs, de soins qui permettent aux personnes en fin de vie de partir de leur mort naturelle en souffrant moins. IL ne s'agit pas d'aider à mourir. C'est malheureusement ce qui fait encore débat à ce jour, comme on peut se souvenir avec par exemple l'affaire Lambert . Il existe aujourd'hui des associations qui recueillent les souhaits des personnes pour les faire connaitre au monde médical afin d'éviter justement que des affaires telles que celles de ce jeune homme n'arrive. (par exemple association Cercle bleu : https://www.cerclebleu.eu/)

Journée Internationale du coming out

D'origine américaine, cette journée s'appelle en anglais le "Coming Out Day​". Son origine se situe à la seconde "Marche pour les droits des gays et lesbiennes" (March on Washington for Lesbian and Gay Rights) qui s'est déroulée le 11 octobre 1987​ à Washington  de l’action de la militante Jean O’Leary et du psychologue Roy Eichberg. Le 11 octobre 1988, à l'occasion de la première Journée du coming out, des milliers de gays et de lesbiennes avaient publié leurs noms dans les journaux s'exposant ainsi aux représailles publics de tout à chacun. 

Qu'est-ce que le coming-out?

Ce terme est apparu aux Etats-Unis au milieu des années 60. Il s'agissait d'un acte extrêmement militant à l'époque d'exprimer son homosexualité et cela n'était pas forcément très bien accueilli à une époque beaucoup plus puritaine que celle que nous vivons aujourd'hui. Faire son coming-out, c'est donc reconnaître publiquement son orientation sexuelle. 

Aujourd'hui, les mentalités ont évolué mais les crimes homophobes continuent malheureusement d'exister. Des associations telles que "le Refuge" accueillent des centaines de jeunes que leur famille a rejetés pour leurs orientation sexuelle.

Pour d'autres, les choses se font très naturellement, il n'est pas question de coming-out : lire le témoignage de Guillaume : https://tetu.com/2018/10/10/guillaume-raconte-non-coming-out/ 

Une étape difficile dans la vie de chaque personne. Les mentalités demandent encore à évoluer afin d'accepter les différences de chacun. 

 

Partage 🙂
error

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *