défi créatrice

Défi de Leynah Créations : Une chaîne de chevilles

Défi de Leynah Créations : Une chaîne de chevilles Défi de Leynah Créations : Une chaîne de chevilles Défi de Leynah Créations : Une chaîne de chevilles

Pour le défi des créatrices, Nathalie (Le moulin des Créations) et moi avons donc choisi pour ce 3ème défi Leynah Créations!! Elle avait pour mission de me confectionner une chaîne de chevilles. Il faut savoir que Leynah est une créatrice très talentueuse et qui me connaît relativement bien maintenant. Il fallait donc lui mettre des difficultés supplémentaires. Je lui ai demandé une chaîne de cheville qui me ressemble, qu'on ne trouve pas partout et surtout quelque chose qu'elle ne fasse pas déjà!! Cela n'a pas eu l'air de la perturber, Leynah aime les défis! Elle devait bien sûr me raconter une histoire en lien avec sa création.

Je donne environ 1 mois pour chaque défi afin de laisser le temps aux créatrices de trouver le matériel, de confectionner, et de faire leurs commandes à côté bien sûr! 

Alors résultat?????

Une chaîne double composée de sept perles de pierres naturelles:
-le Quartz Rose, pour libérer des angoisses, et guérir les blessures de l'âme,
-l'Améthyste, pour la sérénité, l'intuition, l'équilibre spirituel et la tempérance,
-le Lapis Lazuli, pour la sagesse, l'esprit de solidarité, et l'harmonie des relations humaines,
-l'Apatite, pour l'inspiration, la motivation, et l'ambition,
-l'Ambre, pour le courage, la patience, et la sagesse,
-l’Oeil de Tigre, pour la protection, la lucidité, et l'observation,
-et le Jaspe Rouge, pour la vitalité, l'énergie, et la stimulation.
A elles sept, ces pierres aident à harmoniser les chakras, points du corps où se concentrent l'énergie vitale!

Une splendeur!! 

Mon avis

Les différentes pierres utilisées, les étoiles qui me correspondent très bien 🙂 

Je suis amoureuse!!! de Leynah la personne, de Leynah la créatrice, de son bijou.  J'aime son histoire , les pierres ont été choisies avec justesse, son histoire a un sens et a été travaillée.  J'aime sa facon de me les expliquer. La chaine doublée, j'adore et les changements de couleurs je suis fan !!

L'avis de Nathalie

 "Je le trouve hyper original. Et en plus d'etre original il est rattaché à une histoire, celle de la princesse Aurore. Et donc en tant que princesse, le bracelet, grâce à sa double chaîne, fait penser quand il est sur la cheville, à une couronne de princesse.  Donc un grand bravo à toi Leynah, tu as su me combler ?"

Alors oui on parle de l'histoire dans notre avis mais vous ne l'avez pas lu!! Et oui Leynah a joué le jeu et pas qu'un peu! Elle nous a créé une histoire magnifique et encore elle nous a dit qu'elle avait résumé! Donc voici l'histoire de ce bracelet de cheville 🙂 

"Amaurea"
 
 Il y a très longtemps, dans la forêt sacrée du Meghalaya (qui signifie demeure des nuages), vivaient, en parfaite harmonie avec la nature, peuples elfiques et féeriques, bien à l'abri du regard des différentes tribus humaines qui occupaient le territoire. Un jour, au lever du soleil, une jeune fée nommée Rose, découvrit une jeune enfant abandonnée au milieu de la Forêt Sacrée. Quand elle l'aperçut, elle crut que l'enfant était morte. Mais alors qu'elle la fixait de ses grands yeux incrédules, Rose se rendit compte que l'enfant respirait encore. Les elfes et les fées avaient pris la triste habitude, bien qu'ils ne comprenaient pas cette étrange "coutume", de découvrir, de temps à autres, le corps sans vie d'un animal, laissé là par des humains.Mais jamais encore, d'aussi loin que pouvaient remonter les souvenirs de leurs ancêtres, ils n'avaient trouvé de jeune enfant, mort ou vif, abandonné à l'endroit même où les humains laissaient, d'ordinaire, leurs animaux morts. L'enfant avait le teint pâle, et les cheveux si blonds qu'on pouvait les croire faits d'argent. On aurait pu voir là une jeune elfe, mais il n'en était rien. Sa respiration était lente et calme. Elle semblait profondément endormie. Les elfes et les fées se concertèrent et se mirent d'accord pour garder l'enfant innocente, qui serait élevée comme l'une d'entre eux. Elle fut donc confiée à Melda, une elfe qui se chargerait de s'occuper de l'enfant comme si elle était la sienne, avec l'aide de Rose. Melda prit alors l'enfant dans ses bras pour l'emmener chez elle. Mais à peine eut-elle posée la main sur l'enfant qu'elle sentit la faiblesse de celle-ci. La vie quittait peu à peu l'enfant, et ses heures étaient comptées. Mais Melda sentit également tout autre chose… Et elle eut alors l'intime conviction de se trouver face à une âme d'une infinie pureté, telles que le sont celles des sages et des "grands" de ce monde… Avec l'aide de Rose, Melda fit alors tout ce qui était en son pouvoir pour sauver la pauvre enfant d'une mort certaine. Elles se relayèrent jour et nuit, lui prodiguant les meilleurs soins qu'il était possible de lui apporter. Ne sachant pas qui était l'enfant, elles décidèrent de la nommer Amaurea, qui signifie "Aurore", puisqu'elle fut découverte au lever du jour. Petit à petit, Amaurea reprit des forces, et elle finit par se rétablir. Quelques années plus tard, il ne fut plus possible de cacher la vérité à Amaurea. Celle-ci s'était bien rendue compte, au fil des années, qu'elle ressemblait de moins en moins à sa mère, ni même aux autres enfants de son âge. En grandissant, son teint pâle avait pris la couleur du miel, et ses longs cheveux d'argent étaient maintenant d'un beau noir ébène. Seuls ses yeux émeraudes restèrent les mêmes, d'un beau vert profond… Quand Amaurea se mit à poser des questions, Melda, celle qui était devenue sa mère, lui conta son histoire. Amaurea comprit alors d'où lui venait sa si grande curiosité pour le monde des humains. Et elle sentit grandir en elle une irrépressible envie de retourner à ses origines, et de découvrir ce peuple étrange, capable de tant de cruauté, et qui l'avait abandonné bébé, quelques années plus tôt. Elle avait toujours trouvé les humains fascinants. Elle savait désormais pourquoi. Amaurea, Melda, et Rose eurent alors une très longue discussion, à l'issue de laquelle Amaurea fut autorisée à rejoindre les humains, si tel était vraiment son désir. Mais cette décision aurait un prix! Dès lors qu'elle passerait les frontières de la Forêt Sacrée, Amaurea perdrait tout souvenir précédent cet instant, oubliant ainsi les peuples elfiques et féeriques, qui prirent si grand soin d'elle jusque là. Amaurea prit le temps de réfléchir. C'était un choix difficile pour elle. Elle ne voulait, en aucun cas, oublier sa tendre mère, Melda, ni sa douce fée protectrice, Rose. Pourtant, elle finit par choisir de partir pour le monde des humains. Alors, à la veille de son départ, une grande réception fut organisée en guise d'adieu à Amaurea. Ce soir-là, aucune larme ne coula. Chacun se réjouissait pour Amaurea, et le chemin qu'elle avait choisit de prendre, en toute conscience des conséquences. Le matin de son départ, Melda regarda sa fille qui avait tant grandi… Elle était devenue une magnifique jeune femme, et il était désormais temps qu'elle suive sa propre route. Melda savait que sa fille était destinée à accomplir de grandes choses chez les humains. Rose aussi avait ressenti cette âme pure chez Amaurea. Et elle aussi savait qu'elle allait avoir à affronter les épreuves… Le temps des adieux était arrivés. Melda sentit son cœur se serrer et battre de plus en plus fort dans sa poitrine. Amaurea ne put retenir ses larmes. Alors, discrètement, Rose recueillit sept d'entre elles, et les transforma en perles de différentes pierres. Chacune possédait ses propres pouvoirs, et Amaurea pourrait faire appel à ces pierres pour l'aider durant sa vie.
Rose préleva également quelques cheveux de Melda pour en faire une chaîne, et ajouta quelques étoiles prélevées, la nuit précédente, dans les reflets scintillants de la rivière. En quelques instants, Rose avait confectionné, spécialement pour Amaurea, une magnifique chaîne que sa protégée porterait à la cheville, sous sa longue robe de voiles de satin, bien à l'abri des regards. Nul ne devait connaitre l'existence de cette chaîne magique! Il était formellement interdit à Amaurea d'emporter, avec elle, le moindre objet elfique ou féerique. Mais Rose ne sut s'y résoudre. Brièvement, Rose expliqua le pouvoir de chaque pierre à Amaurea. Le Quartz Rose la libérerait des angoisses, et guérirait les blessures de son âme. L'Améthyste lui procurerait sérénité, équilibre, et tempérance. Le Lapis Lazuli la guiderait vers la sagesse et la solidarité, tout en l'aidant dans ses relations avec les humains. L'Apatite lui apporterait l'inspiration, la motivation, et l'ambition. L'Ambre lui donnerait le courage, la patience, et la sagesse de son énergie profondément ancienne. L'Oeil de Tigre la protégerait des énergies négatives, tout en lui offrant lucidité, et sens de l'observation. Et enfin, le Jaspe rouge lui prodiguerait vitalité, énergie et stimulation. A elles sept, ces pierres l'aideraient à réharmoniser ses chakras, points du corps où se concentrent l'énergie vitale, autant que nécessaire. Ainsi, la belle Amaurea, ou Aurore, dans la langue des humains, emporterait, avec elle, la sagesse des elfes, et la magie des fées, afin de mener une vie heureuse, et équilibrée, pouvant faire appel à chacune des pierres magiques, même dans le monde des humains, pourvu que ce soit à l'abri de leur regard. Amaurea remercia Rose pour ce cadeau unique et bienveillant, jurant que, malgré l'amnésie qui lui était destinée, jamais elle n'oublierait Melda et Rose. Ces dernières accompagnèrent Amaurea jusqu'aux frontières de la Forêt Sacrée. Elles lui tinrent la main jusqu'à la dernière seconde. Amaurea traversa la frontière pour devenir Aurore, simple humaine, et presque instantanément, une brume épaisse l'enveloppa. Tout devint flou. Ses souvenirs s'estompaient à mesure que montait la brume. Aurore eut alors l'impression que tout se mettait à tourner autour d'elle, et perdit connaissance. A son réveil, Aurore découvrit, autour d'elle, des visages hagards. Elle ne se souvenait plus que de son nom… Puis, une femme au visage marqué par le temps et le chagrin s'approcha d'elle. Cette femme scruta les yeux d'Aurore longuement, comme si elle y cherchait quelque chose, ne pouvant se détacher de son regard. Tout à coup, des larmes se mirent à couler sur les joues creuses de la vieille femme, alors même qu'elle esquissait un sourire du coin de ses lèvres ridées. Elle n'en croyait pas ses yeux fatigués! L'enfant qu'on lui avait enlevé des années auparavant se tenait étendue là, devant elle, ne comprenant pas ce qui lui arrivait. Cette vieille femme était Reine de sa tribu. Et Aurore, sa fille, lui avait été enlevée, et abandonnée dans la Forêt Sacrée, par une tribu qui voulait s'emparer de ses terres. Des recherches interminables avaient bien été lancées, mais jamais on ne retrouva l'enfant. Pourtant, la Princesse Aurore était bien de retour! Et elle fut accueillie en conséquence. Peu de temps après, la nouvelle du retour d'Aurore fut très vite rapportée aux tribus voisines. Personne n'y crut vraiment, et les Rois et Reines décidèrent d'envoyer leurs messagers pour vérifier la véracité de cette grande nouvelle, prétextant un message d'hommage ou de bons souhaits pour son retour parmi les siens. Quand les messagers revinrent annoncer que la nouvelle était vraie, des membres de toutes les tribus alentours vinrent rendre visite à la Princesse. D'abord, juste quelques personnes passaient chaque jour. Puis les gens commencèrent à arriver par dizaines, toujours un peu plus nombreux… Aurore se sentait à la fois flattée et effrayée par tous ces visiteurs. Elle ne comprenait pas en quoi elle méritait tant d'attention. Elle n'arrivait même pas à se souvenir de la façon dont elle avait bien pu survivre durant toutes ces années. Et c'était justement la raison pour laquelle les gens venaient la voir. Tous voulaient connaître son histoire, et tous repartaient bredouille, avec pour seule certitude que la Princesse était bel et bien de retour. La nouvelle atteignit bientôt les frontières de Meghalaya. Et c'est, peu à peu, toute l'Inde qui eut vent de la nouvelle. Et tous attribuèrent à Aurore le titre de "Miraculée". Très vite, les offrandes arrivèrent des quatre coins de l'Inde. Quelques temps après, la Princesse Aurore fut élevée au titre de Princesse du Meghalaya, puis de l'Inde toute entière! Elle fut très honorée de tant de gratification. Mais cela l'angoissait quelque peu également.
Une Princesse de haut rang doit savoir faire preuve d'autorité pour gouverner tout une province, mais aussi de calme, de douceur, de gentillesse, de courage, de réflexion, de solidarité, d'équité, d'éloquence, de patience, de lucidité, de bienveillance et de sagesse. Alors elle se rappela la chaîne autour de sa cheville, qu'elle portait avec tant de grâce. Et bien qu'elle ne sut jamais dire d'où elle provenait, jamais elle ne l'ôta de sa cheville, car elle sentait son énergie à la fois douce et puissante, et elle savait, au fond d'elle que ce bijou la protégeait, et la protégerait, désormais, tout au long de sa vie. Ainsi, la Princesse Aurore régna sur toute l'Inde, avec sagesse et bienveillance, jusqu'à la fin de ses jours, devenant alors la première Princesse d'Inde. 

 

Une bien belle histoire qui certes n'est pas la mienne mais qui en tout cas a été écrite pour moi et me touche profondément! Un grand merci à Leynah pour la réalisation de cette magnifique chaîne de cheville que j'adore et pour cette histoire qui m'a énormément touchée!! 
 
DEFI VALIDE!!

Le petit plus est qu'il semble que Leynah ait décidé de le commercialiser et de lui donner mon nom !! Merci à toi ma belle!! Je suis très honorée

Pour suivre Leynah Créations : 

Facebook https://www.facebook.com/LeynahCreations/ 

Site https://www.leynahcreations.fr/

Insta https://www.instagram.com/leynahcreations/

Défi de Leynah Créations : Une chaîne de chevilles Défi de Leynah Créations : Une chaîne de chevilles
Défi de Leynah Créations : Une chaîne de chevilles
Partage 🙂
error

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *