chronique,  PAI

Chronique de Immortel Ad Vitam de Cécile Pommereau

Chronique de Immortel Ad Vitam de Cécile Pommereau

Aujourd'hui, je vous parle d'un livre que j'ai découvert lors des sélections du Prix des Auteurs Inconnus. Faisant partie du jury, je vous présenterai donc plusieurs chroniques dans les prochains mois concourant dans différentes catégories littéraires. "Immortel Ad Vitam" est sélectionné dans la catégorie Imaginaire. Je ne connaissais pas du tout Cécile Pommereau, c'est donc avec plaisir que j'ai attaqué cette lecture. 

Titre : Immortel Ad Vitam 

Auteur : Cécile Pommereau 

Editeur : Noir d'Absinthe 

Format : Papier 15€ ; Numérique 165 pages 4.99€

Sorti en septembre 2018 (réédition) 

Résumé 

Fred a un physique banal et les poches trouées. Il n'arrive pas à garder une fille plus de trois semaines et sort de prison. Pour couronner le tout, c'est le jour où il essaie de se foutre en l'air qu'il apprend qu'il est immortel. Fred n'a pas de chance. Jean, lui, est flic. Il pensait avoir tout vu après trente ans passés à la Crim'. Mais voilà qu'un beau jour, un de ses cadavres se paye le luxe de se tirer de la scène de crime. Pour lui c'en est trop et il est bien décidé à le retrouver. Il ne manquerait plus qu'il parte en retraite avec une affaire non élucidée…

Mon avis 

Incarcéré suite au meurtre d'un homme lors d'une intervention, Fred, ancien pompier, sort de prison quelques années plus tard. C'est le genre d'homme qui manque de chance et qui est loin d'être positif… En tentant de se suicider, il se découvre immortel. Chance ou malchance ?

Jean, flic à la Crim', ne vit que pour son boulot, est divorcé et son cercle d'amis se limite à ses collègues. Un soir, un meurtre a lieu dans une ruelle, deux personnes sont tuées. A leur arrivée sur les lieux, un seul cadavre reste et, sur les caméras, Jean et son équipe découvrent que le second a disparu sans explications valables. Dorénavant, rien ne pourra l'arrêter, il lui faut comprendre.

Ce roman policier fantastique est assez étonnant. Les chapitres sont assez courts passant du point de vue de Jean à celui de Fred, la narration se faisant à la première personne. En général, je n'aime pas trop l'utilisation du "je" mais j'avoue que l'auteure l'utilise avec une telle aisance que cela ne m'a pas dérangée, en définitive. L'écriture est fluide, la plume incisive, le vocabulaire familier, parfois un peu trop même. Elle utilise l'humour noir à la perfection. Cécile Pommereau arrive à rendre les personnages à la fois caustiques et attendrissants au besoin.

Il ne s'agit pas d'une enquête policière classique, cela va au-delà. Cécile Pommereau aborde différents thèmes dans son roman : la question de l'immortalité, du don de soi, de l'amitié, de l'amour filial, de l'amour tout court même. La relation entre les deux personnages principaux se crée, s'intensifie. La fin du roman est même quelque peu surprenante. 

Pourtant, j'ai eu quelques craintes au départ… J'ai mis du temps à entrer vraiment dans l'histoire. Les choses se répétaient beaucoup, il a fallu la rencontre des deux hommes pour que je commence enfin à m'y intéresser vraiment. 

Les questions se posent toutefois sur les origines de cette immortalité. Il semble qu'on puisse en apprendre un peu plus dans "Les Larmes de Cernunnos", nouvelle inédite, qui peut être téléchargée sur le site Noir d'Absinthe, la maison d'édition. 

En conclusion

Un livre qui se lit rapidement, des personnages attachants, un univers intéressant. La plume de Cécile Pommereau est fluide et elle manie l'humour noir avec aisance. En revanche, un début un peu long et un vocabulaire un peu trop familier parfois à mon sens. 

L'auteur 

Parisienne, Cécile Pommereau est en couple, a deux chats et un bonsaï qu'elle peine à ne pas faire mourir (le bonsaï, hein pas les chats).

Elle est policière depuis 2006 et enquêtrice depuis 2009.

La majorité de ses phrases commençant par "poursuivant l'enquête de flagrance", ou encore "vu les propos divergents de M. et Mme…", elle s'est naturellement tournée vers l'écriture d'Immortel Ad vitam, son premier roman, pour explorer d'autres registres.

Sa page Facebook https://www.facebook.com/cpommereau/

Partage 🙂
error

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *