journée mondiales et internationales

9 Août 2018, Journée Internationale des Populations autochtones

9 Août 2018, Journée Internationale des Populations autochtones

La journée internationale des populations autochtones est célébrée à cette date depuis 2014. C'est l'ONU qui l'a mise en place. Mais cette journée a une histoire plus ancienne puisque l'ONU a formé son premier groupe de travail sur les populations autochtones au sein de la Sous-Commission de la promotion et de la protection des droits de l'homme en 1982. En 1990, l'ONU a ensuite proclamé 1993 Année internationale des populations autochtones puis par la suite  l'Assemblée générale a établi deux décennies internationales des populations autochtones, la première entre 1995 et 2004 et la seconde entre 2005 et 2014. "L'objectif de ces Décennies est de renforcer la coopération internationale afin de relever les défis auxquels les peuples autochtones font face dans de nombreux domaines comme les droits de l'homme, l'environnement, l'éducation, la santé et le développement économique et social"(https://www.humanrights.ch/fr/dossiers-droits-humains/droits-des-minorites/definitions/signifie-autochtone)

Tout d'abord qu'est-ce qu'un peuple autochtone?

Selon le dictionnaire Larousse, un autochtone est un individu « originaire du pays qu'il habite, dont les ancêtres ont vécu dans ce pays ». Dans la réalité, c'est beaucoup plus compliqué.

Quatre critères principaux définissant le principe d’autochtonie ressortent de cette définition des Nations Unies :

  • La continuité historique : il doit pouvoir être établi une continuité historique entre les autochtones et les premiers habitants d’un pays ou d’une région avant sa conquête ou sa colonisation.

  • La différence culturelle : les peuples autochtones ne se sentent pas appartenir à la culture de la société dominante du pays dans lequel ils habitent. Ils sont déterminés à préserver leurs caractéristiques culturelles, leurs traditions et leurs organisations sociopolitiques.

  • Le principe de non-dominance : les peuples autochtones sont en marge de la société.

  • L’auto-identification : Il s’agit là, d’une part, de la conscience d’un individu d’appartenir à un peuple autochtone et, d’autre part, de son acceptation en tant que membre de ce peuple par le peuple autochtone lui-même.

Les peuples autochtones comptent environ 370 millions de personnes et vivent dans 90 pays. Bien qu’ils ne représentent que 5 pour cent de la population mondiale, ils constituent aujourd’hui 15 pour cent des individus les plus marginalisés de la planète.

Les peuples autochtones sont les héritiers d"une grande diversité culturelle , linguistique, ainsi que de coutumes ancestrales et de traditions.

Ces peuples se battent depuis des décennies pour faire reconnaitre leurs droits (droit de garder leur identité, leurs territoires, leurs traditions…) et sont victimes aujourd'hui de nombres discriminations et injustices.

La communauté internationale a reconnu que des mesures devaient être prises pour les protéger et pour respecter leurs Droits fondamentaux, mais même si de nombreux progrès ont été notés, cela reste un enjeu mondial.

En raison de la perte de leurs terres, de leurs territoires et de leurs ressources, de nombreux peuples autochtones migrent vers les zones urbaines à la recherche de meilleures perspectives de vie, d'éducation et d'emploi. Ils migrent également entre les pays pour échapper aux conflits, aux persécutions et aux impacts du changement climatique. Malgré l'hypothèse répandue selon laquelle les peuples autochtones vivent majoritairement dans les territoires ruraux, les zones urbaines abritent désormais une proportion significative de populations autochtones. En Amérique latine, environ 40% de tous les peuples autochtones vivent dans des zones urbaines – voire 80% dans certains pays de la région. Dans la plupart des cas, les peuples autochtones qui émigrent trouvent de meilleures opportunités d'emploi et améliorent leur situation économique, mais ils s'éloignent de leurs terres et coutumes traditionnelles.

 La Journée internationale de 2018 mettra l'accent sur la migration et le mouvement des peuples autochtones.

 

2019, Année internationale des langues autochtones

 

Cela  représente une opportunité unique d’attirer l’attention sur la perte critique des langues autochtone et le besoin urgent de préserver et promouvoir les langues autochtones.

En effet, les langues autochtones représentent un facteur important à prendre en compte dans le large éventail de problématiques liées à la question autochtone, notamment dans le cadre de l'éducation, du développement scientifique et technologique, de la biosphère et de l'environnement, de la liberté d'expression, de l'emploi et de l'inclusion sociale.

Sources :

– http://www.un.org/fr/events/indigenousday/index.shtml

– https://www.humanrights.ch/fr/dossiers-droits-humains/droits-des-minorites/definitions/signifie-autochtone

Partage 🙂
error

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *