journée mondiales et internationales

9 juillet, Journée internationale de destruction des armes légères

9 juillet, Journée internationale de destruction des armes légères

La Journée internationale de la destruction des armes légères a été lancée par les Nations unies en 2001.

À l’occasion de la Journée internationale de la destruction des armes légères, des victimes de la violence par les armes procèdent à la destruction d’armes aux quatre coins de la planète.

 

Durant la campagne « Contrôlez les armes » – Oxfam, Amnesty International et le Réseau d’action international sur les armes légères (RAIAL/IANSA) – ont rendu publiques des statistiques révélant qu’il y avait une arme pour dix habitants dans le monde. En moyenne, 800 000 sont détruites chaque année, mais les armes non réglementées restent un problème majeur : pour chaque arme détruite, dix sont produites.

Les armes légères renvoient généralement à la notion d’armes de petit calibre telles que les revolvers et pistolets à chargement automatique, les fusils, les carabines et armes artisanales, les pistolets mitrailleurs, les fusils d’assaut et les mitrailleuses légères.

D’après le Groupe de Recherche et d’Information sur la paix et la sécurité (GRIP), on compte à ce jour plus de 875 millions d’armes légères et de petit calibre (ALPC) dans le monde, dont 100 millions en Afrique. La surabondance de ce type d’armement continue d’avoir des effets négatifs et déstabilisateurs pour le développement : 90% des victimes de guerre sont tuées par des armes légères.

  • Environ 640 millions d’armes sont en circulation, soit une pour dix personnes.

  • Quelque 8 millions d’armes sont produites chaque année.

  • Environ 14 milliards de cartouches à usage militaire sont fabriquées tous les ans, ce qui correspond à deux balles par personne.

  • Mille deux cent quarante-neuf entreprises implantées dans plus de 90 pays produisent des armes légères. Dans certains de ces États, les réglementations commerciales sont quasi inexistantes.

  • Dans les deux principaux pays producteurs d’armes – les États-Unis et la Russie –, le volume de production d’armes de type militaire augmente.

  • Au lieu de détruire les armes vétustes ou en surnombre, la plupart des États revendent leurs stocks excédentaires et assurent ainsi la prolifération toujours plus importante des armes sur la planète.

  • Seuls trois pays – le Nigéria, la Lettonie et l’Afrique du Sud – disposent d’une politique de destruction des excédents ou des saisies d’armes. Des informations précises font état de ventes au rabais d’armes qui se retrouvent entre les mains de criminels ou de rebelles.

  • En moyenne, environ un million d’armes sont perdues ou volées chaque année.

  • Plusieurs centaines de milliers d’armes sont perdues par les forces de sécurité des États chaque année.

L’exemple de l’Irak illustre de manière extrême cette dernière donnée : en 2003, des millions d’armes ont été pillées à travers le pays. Au moins 650000 tonnes d’armements et d’explosifs ont été saisis par les forces américaines et alliées sur l’ensemble du territoire, dans des dépôts militaires abandonnés ; restées quasiment sans surveillance, de grandes quantités d’armes ont été volées.

Un fléau mondial.

 

Le commerce illicite des armes légères et de leurs munitions cause des ravages partout. Des bandes terrorisent un quartier. Des rebelles attaquent des civils ou des Casques bleus. Des barons de la drogue tuent aveuglément des responsables de l’application des lois ou toute autre personne qui entrave leurs activités illicites. Des bandits détournent des convois d’aide humanitaire. Sur tous les continents, les armes légères non contrôlées posent un problème durable.

Les armes légères sont peu coûteuses, faciles à manipuler, transporter et cacher. À elle seule, l’accumulation d’armes de ce type ne peut pas créer les conflits dans lesquels ces armes seront utilisées, mais leur accumulation et leur grande disponibilité aggravent les tensions. La violence rend les conflits plus meurtriers et plus longs et accentue le sentiment d’insécurité, qui stimule la demande d’armes.

La plupart des conflits aujourd’hui sont menés essentiellement avec des armes légères, qui sont largement utilisées dans les conflits entre États. Ce sont les armes de prédilection dans les guerres civiles et pour les activités terroristes, le crime organisé et la guerre entre gangs.

Agir pour la destruction des armes

Aux quatre coins de la planète, des personnes ayant réchappé à la violence par les armes, des familles de victimes et des militants procèdent à la destruction d’armes :

  • Au Brésil, 6 500 armes à feu illégales saisies par la police seront détruites par Viva Rio, par l’armée brésilienne et par les autorités de l’État de Rio. Oscar Niemeyer, le célèbre architecte brésilien, érigera un monument de la paix à partir des armes détruites.

  • En Afrique du Sud, des groupes militant en faveur du contrôle des armes s’emploieront, avec les autorités, à détruire publiquement une cache d’armes illégales. Cette initiative marquera l’entrée en vigueur de la nouvelle loi relative au contrôle des armes à feu, dont l’objectif est de diminuer les réserves d’armes au sein de la population.

  • À Londres (Royaume-Uni), des familles ayant perdu un enfant dans des faits de violence armée écraseront 300 armes symboliques à l’aide d’un rouleau compresseur.

  • Enfin, au Cambodge, 4000 armes illégales ou en excédent seront détruites à l’occasion d’une cérémonie intitulée " Flamme de la Paix ".

La Journée internationale de la destruction des armes légères constitue l’événement majeur de la semaine mondiale d’action contre les armes légères. À cette occasion, des groupes de plus d’une quarantaine de pays du monde entier ont pris l’initiative d’agir contre la violence armée dans leurs lieux de vie

Sources

– https://www.journee-mondiale.com/197/journee-de-la-destruction-des-armes-legeres.htm

– https://www.amnesty.fr/focus/9-juillet-journee-internationale-de-destruction-armes-legeres

– https://www.un.org/press/fr/2012/CD3384.doc.htm

– https://minusma.unmissions.org/Journee-internationale-de-destructions-des-armes-legeres

 

Partage 🙂
error

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *