journée mondiales et internationales

3 juillet, Journée mondiale sans sac plastique

Seconde photo : huitième continent Seconde photo : huitième continent

Seconde photo : huitième continent

Aujourd'hui une journée qui touche l'environnement. Cette année, le plastique a été au coeur des journées mondiales de l'environnement et de l'océan des 5 et 7 juin (voir articles sur le blog). Il s'agit donc d'un sujet pour lequel une forte campagne est lancée notamment cette année. Il y a encore quelques années, on trouvait des sacs plastique à tous les bouts de caisse de nos magasins, distribués gratuitement pour emballer nos courses. Puis, l'Etat a pris conscience, poussée par les associations, qu'une fois utilisés ces sacs étaient jetés. Alors jetés, oui, mais souvent n'importe où et l'inconvénient comme nous allons pouvoir le voir c'est qu'en terme de pollution, rien de mieux que ces déchets qui ne se détruisent pas. Aujourd'hui, beaucoup de moins de sacs, certes, mais nous utilisons des plastiques dans notre quotidien pout tout. 

Journée mondiale sans sac plastique

En France, le 1er juillet 2016, entrait en vigueur une loi interdisant la distribution de sacs en plastique fins au caisses des magasins qu'ils soient gratuits ou payants. Six mois plus tard, l’interdiction était étendue à tous les points de distribution (boucherie, fruits et légumes…). Lorsque cette décision survient, l’état des lieux dressé par le gouvernement est inquiétant : sur les cinq milliards de sacs fins en plastique distribués en caisses et les douze milliards distribués aux rayons fruits et légumes en 2016, la plupart se retrouvent dans la nature. Cette loi devait donc mettre fin à un problème écologique. Aujourd'hui, on peut constater que cette loi est partiellement suivie par les magasins.  Si certains suivent à la lettre le code de l’environnement, d’autres sont plus laxistes sur le sujet. Les restaurants rapides, type asiatiques ou grecs, ont presque tous choisi la facilité : les sacs en plastique jetables. Chaque client ressort avec son déjeuner dans une barquette, elle-même mise dans un sac fin. (pourtant des sanctions pénales et administratives sont prévues par le code de l'environnement en cas de non respect de ces règles) 

Les Associations Environnementales confirment elles-mêmes le bilan mitigé de cette interdiction. Les consommateurs ont modifié en partie leurs habitudes mais pas suffisamment encore et aujourd'hui, la consommation de sacs plastique reste excessive. 

La pollution occasionnée par la prolifération des sacs en plastique et -surtout- par leur abandon au gré des vents et des courants, menace de très nombreuses espèces animales. Qui n'a jamais entendu parler du "huitième continent" aura du mal à se représenter l'ampleur des dégâts causés dans la nature par cette source de pollution. Le 8ième continent est une expression qui désigne la plaque de déchets accumulés dans l’océan Pacifique. Cette accumulation a été créée par des millions de déchets rejetés au bord des côtes et qui se sont amoncelés à cause des courants marins. C’est en 1997 que l’océanographe  Charles J. Moore a découvert cette grande zone d’ordures dans l’océan. En 2014, on estimait qu’il y avait 269 000 tonnes de déchets plastiques qui flottaient dans les océans. Malheureusement, cette quantité de déchets ne fait que grandir sans que la majorité de la planète ne s’en soucie.

 

En 2020 ce sera au tour des couverts en plastique de se voir interdits. Le responsable de l’ONG attend de voir le déroulement de cette transition : « On sait qu’on ne peut pas éliminer le plastique du jour au lendemain mais cette situation doit rester une étape transitoire avant une réelle élimination ».

Sources : 

– http://www.leparisien.fr/environnement/nature/environnement-le-sac-plastique-a-la-vie-dure-02-07-2017-7103901.php

– https://www.20minutes.fr/planete/2098067-20170703-journee-mondiale-sacs-plastique-interdictions-elles-respectees

– http://in-terre-actif.com/580/journee_mondiale_sans_sac_plastique

Pour aller plus loin : 10 gestes simples pour limiter sa consommation de plastique !

Aujourd'hui, beaucoup d'entre nous aimerions que les choses changent, mais les habitudes sont difficiles à effacer, surtout quand elles sont mauvaises, d'ailleurs. Le plastique est un sujet largement débattu et espérons que cela éveillera un intérêt chez ceux qui jusque là n'ont pas encore réagi à ce problème environnementale très grave. 

 

Partage 🙂
error

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *