journée mondiales et internationales

22 juillet : Commémoration de la rafle du Vél’ d’Hiv’

22 juillet : Commémoration de la rafle du Vél' d'Hiv'22 juillet : Commémoration de la rafle du Vél' d'Hiv'

Aujourd'hui est célébrée une date tristement célèbre et dont il est important de se rappeler…

Instituée par le décret n° 93-150 du 3 février 1993 et la Loi  n° 2000-644 du 10 juillet 2000, cette journée est fixée au 16 juillet, si c'est un dimanche, ou au dimanche suivant. Elle correspond à la date anniversaire des rafles des 16 et 17 juillet 1942, au cours desquelles près de 13 000 personnes furent arrêtées dans Paris et sa banlieue dont plus de 8 000 furent regroupées au Vélodrome d'Hiver (le Vél' d'Hiv) avant d'être déportées. Elle donne lieu chaque année à une cérémonie commémorative dans le square des Martyrs juifs du Vélodrome d'Hiver, à Paris (XVe), devant le monument érigé à proximité de l'ancien emplacement du Vélodrome.

Donc cette année, la commémoration a lieu ce dimanche 22 juillet et est appelée : "Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'État français et d'hommage aux "Justes" de France

Qui sont les Justes ?

Il s'agit de personnes non juives qui au risque de leur vie ont permis à des juifs de sauver la leur. 

Pour être la plus explicite possible, je vais reprendre la définition très exacte de https://yadvashem-france.org/les-justes-parmi-les-nations/qui-sont-les-justes/

En 1963, une Commission présidée par un juge de la Cour Suprême de l’Etat d’Israël est alors chargée d’attribuer le titre de « Juste parmi les Nations », la plus haute distinction civile décernée par l’Etat hébreu, à des personnes non juives qui, au péril de leur vie, ont aidé des Juifs persécutés par l’occupant nazi.

Les personnes ainsi distinguées doivent avoir procuré, au risque conscient de leur vie, de celle de leurs proches, et sans demande de contrepartie, une aide véritable à une ou plusieurs personnes juives en situation de danger.

Au cours d’une cérémonie officielle, le Représentant de l’Ambassade d’Israël remet aux « Justes parmi les Nations» ou à leurs ayants-droits, une médaille gravée à leur nom ainsi qu’un diplôme d’honneur. Leurs noms sont inscrits sur le mur d’honneur du Jardin des « Justes parmi les Nations » de Yad Vashem, à Jérusalem.

Les noms des Justes parmi les Nations de France sont également inscrits à Paris, dans l’Allée des Justes, près du Mémorial de la Shoah, rue Geoffroy l’Asnier.

"En honorant ceux qui ont refusé de se plier à la fatalité de la volonté exterminatrice de l'idéologie nazie, la médaille des Justes contribue à rétablir l'Histoire dans sa vérité." Simone Veil

Pour en savoir plushttps://yadvashem-france.org/les-justes-parmi-les-nations/qui-sont-les-justes/

La rafle du Vel' D'Hiv'

Alors que la France est occupée par l'Allemagne, la répression contre les Juifs est de plus en plus violente. A l'aube de ce 16 juillet plus de 13000 juifs apatrides (des juifs d'origine allemande, polonaise, autrichienne) de 2 à 60 ans sont arrêtés.  

Les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 Juifs sont arrêtés par la police française. 1129 hommes, 2916 femmes et 4115 enfants sont enfermés dans l’enceinte sportive du Vélodrome d’Hiver. Les couples sans enfants et les célibataires (1989 hommes et 3003 femmes) sont internés au camp de Drancy.

Du 19 au 22 juillet, les familles du Vél’ d’Hiv’ sont transportées dans les camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande. Adultes et adolescents sont déportés en premier. Brutalement séparés de leurs parents, environ 3000 enfants en bas-âge sont laissés sur place dans une affreuse détresse. Ils sont transférés à Drancy puis déportés entre le 17 et 31 août 1942. 

De ces camps d'extermination, seulement une dizaine de personnes reviendront. 

Cette rafle est le symbole de la collaboration avec le régime nazi.

Pierre Laval, chef du gouvernement depuis 1942, est à la tête des opérations. Il sera jugé par la Haute Cour de justice et exécuté en octobre 1945. Mais d'autres collaborateurs échapperont à la justice. René Bousquet, le secrétaire général de la police de Vichy échappe à l'épuration.  Il n'est rattrapé par la justice que dans les années 1980 avant d'être assassiné par un déséquilibré en 1993. Amédée Bussière, le préfet de police de Paris et Emile Hennequin, directeur de la police municipale seront tous les deux condamnés à des travaux forcés puis graciés.

Il a fallu attendre 1995 pour que la France prenne ses responsabilités dans cette rafle. Tous les gouvernements jusque-là suivaient une même ligne : la responsabilité du gouvernement de Vichy n'engage pas celle de l'État français. Jacques Chirac rompt cet engagement et prononce ces mots :   «La France, patrie des lumières et des droits de l'Homme, terre d'accueil et d'asile, la France, ce jour-là, accomplissait l'irréparable.»

 

Source :

– http://www.fondationshoah.org/memoire/commemoration-de-la-rafle-du-vel-dhiv

– https://www.defense.gouv.fr/actualites/memoire-et-culture/21-juillet-journee-nationale-a-la-memoire-des-victimes-des-crimes-racistes-et-antisemites-de-l-etat-francais-et-d-hommage-aux-justes-de-france

– http://www.lefigaro.fr/histoire/2017/07/16/26001-20170716ARTFIG00009-la-rafle-du-vel-d-hiv-symbole-de-la-collaboration-avec-le-regime-nazi.php

– https://www.herodote.net/16_juillet_1942-evenement-19420716.php

Une commémoration se tient donc ce jour au Vélodrome d'hiver mais diverses manifestations sont organisées en France pour célébrer ce jour. 

La seule photographie connue du Vél' d'Hiv' lors de la rafle de juillet 1942. Crédit : Mémorial de la Shoah

 

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :