journée mondiales et internationales

25 avril : 2 journées : Journée mondiale du paludisme ET Journée Mondiale pour la sauvegarde du lien parental

2 journées, 2 images2 journées, 2 images

2 journées, 2 images

La journée mondiale du paludisme 

 Elle a pour origine un partenariat entre l’OMS, l’Unicef, la Banque mondiale et le Elle a pour origine un partenariat entre l’OMS, l’Unicef, la Banque mondiale et le PNUD (  PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT) et s’appelait au début la journée africaine du paludisme, en raison de l’importance de cette maladie sur le continent africain. Créée en 2001, elle devient « journée mondiale » en 2007 par décision de l’Assemblée mondiale de la santé.

Le but de cette journée est officiellement de « faire connaître et comprendre le paludisme » et fournir des informations sur « une mise en œuvre soutenue tout au long de l’année de stratégies nationales pour la lutte antipaludique, notamment des activités communautaires de prévention et de traitement du paludisme dans les zones endémiques. »
La cause de la maladie a été découverte le 6 novembre 1880 à l’hôpital militaire de Constantine par un médecin de l’armée française, Alphonse Laveran, qui reçut le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1907. C’est en 1897 que le médecin anglais Ronald Ross prouva que les moustiques anophèles étaient les vecteurs de la malaria. Le texte « Journée mondiale du paludisme » est tiré de www.chouette-calendrier.com Le paludisme est une maladie provoquée par des parasites du genre Plasmodium. Selon l’OMS, cette maladie cause aux alentours plus d’un million de victimes par an dans le monde. Environ 40% de la population mondiale est exposée à la maladie et 500 millions de cas cliniques sont observés chaque année. La situation est d’autant plus préoccupante que depuis plusieurs années les parasites développent des résistances aux molécules antipaludiques et les moustiques craignent de mo
ins en moins les insecticides. Aujourd’hui, aucun vaccin n’est disponible.

L’OMS se joint aux organisations partenaires pour promouvoir le thème de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme cette année: « Prêts à vaincre le paludisme ». Ce thème souligne l’énergie et l’engagement collectifs de la communauté mondiale pour s’unir autour du but commun d’un monde sans paludisme. 

Pour aller plus loin :  

https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/paludisme?gclid=EAIaIQobChMIs87ulYnU2gIVCr7tCh3ycgSaEAAYASAAEgKFl_D_BwE

http://www.who.int/campaigns/malaria-day/2018/fr/

 

Journée Mondiale pour la sauvegarde du lien parental

Une journée d’origine anglo-saxonne et dont le nom d’origine est “Parental Alienation Awareness Day” (voir le site www.paawareness.org). Elle est célébrée chaque 25 avril et est connue dans le monde francophone sous le nom de Journée Mondiale pour la sauvegarde du lien parental.

En cas de divorce ou de séparation “conflictuelle” (sic), il n’est pas rare que les enfants deviennent les enjeux et ce qui est certain, c’est qu’ils ne sont pas en mesure de faire respecter leurs droits.

Priver un enfant de la possibilité de voir un de ses deux parents constitue une aliénation parentale et provoque une maltraitance psychologique : ces enfants sont en danger !

Priver abusivement un enfant d’un de ses parents est une violation :

  • de la Charte des Droits de l’Homme
  • de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant
  • de la Loi sur l’Autorité Parentale de 2002 (en France)

En France, l’association ACALPA, reconnue par le ministère de l’Intérieur comme une association d’aide et de soutien aux victimes, milite pour le maintien du lien familial.
Source : http://www.journee-mondiale.com/216/25_avril-sauvegarde_lein_parental.htm

 

L’ALIÉNATION PARENTALE EST UNE MALTRAITANCE PSYCHOLOGIQUE

Un parent incapable de gérer la séparation conjugale peut prendre l’enfant en otage dans son conflit. Lors d’une séparation parentale conflictuelle, l’enfant est dans l’impossibilité de faire respecter ses droits. Soumis au chantage psychologique ou à la violence physique, cet enfant va se rallier corps et âme au parent manipulateur jusqu’à devenir captif de son mode de pensée, et rompre tout lien affectif avec son autre parent ainsi qu’avec toute la famille de celui-ci. Prisonnier d’une relation d’emprise, il va tenir des propos insensés, voire même de graves accusations mensongères, en profonde discordance avec la réalité des faits, pour rejeter son autre parent jusqu’à sa destruction psychologique. Ce processus d’emprise et de manipulation qui va amener l’enfant à rompre tout lien affectif avec l’un de ses parents ainsi qu’avec tout l’environnement familial de celui-ci, s’appelle l’Aliénation Parentale.

Pour l’enfant, devenu orphelin d’un parent honorable, aimant et toujours vivant, c’est le début d’une longue destruction identitaire, marquée par l’angoisse et de terribles difficultés relationnelles.

L’aliénation parentale n’est pas une simple addition de familles et d’individus détruits, mais un problème de société auquel il est urgent de répondre !
Source :  http://www.acalpa.info/

Aurore Et Ses Bulles, C'est L'association De Mes Deux Pages Aurore Et Ses Bulles De Couleurs Où Je Parle De Créations, De Créatrices, D'artisanat, De Made In France, J'y Crois Et J'adore Ça !! Je Teste Aussi Des Produits Et Vous Donne Mes Avis, Vous Y Trouvez Aussi Des Jeux Et Des Concours. Puis Ma Seconde Page Aurore Et Ses Bulles De Mots Où Je Fais Des Chroniques De Livres, Quelques Concours, Elle Existe Depuis Peu Et Est En Voie D'amélioration, Du Moins Je L'espère :) J'ai 42 Ans Je Vis Dans Le Sud Avec Papa Zours, Mon Mari Depuis 12 Ans, Ma Louloute De 10 Ans. Educatrice De Métier, J'ai Cessé Mon Activité Suite À Une Fibromyalgie Quelque Peu Envahissante ... Bonne Promenade Sur Ma Page :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :